Cancer du sein : une campagne argentine détourne avec humour la censure des réseaux sociaux

Pour sensibiliser sur l'auto-palpation mammaire, une association argentine a eu la bonne idée d'utiliser les "tétas", les seins... d'un homme. Cette vidéo se moque ainsi de la censure de Facebook et Instagram à l'encontre des images de poitrines féminines.  Le résultat est surprenant et rappelle les gestes d'une palpation en bonne et due forme.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Capture d'écran de la vidéo de l'association argentine ©Movimento Ayudar Cancer de Mama
Capture d'écran de la vidéo de l'association argentine ©Movimento Ayudar Cancer de Mama

L'association "Movimento Ayudar Càncer de Mama" a mis en scène un homme "à forte poitrine" pour expliquer aux femmes comment pratiquer l'auto-palpation du sein pour réduire le risque de cancer. Le procédé est habile et fait un pied de nez à la censure absurde des réseaux sociaux à l'affût du moindre téton qui dépasse... 

Leur vidéo "Tetas x tétas" (seins pour seins) rappelle très précisément la façon de se palper les seins, les mouvements à réaliser et les signes d'alerte dont il faut tenir compte. L'association argentine précise "qu'il y a trois étapes pour dépister le cancer du sein : l'auto-palpation mammaire, une consultation régulière chez le gynécologue et la mammographie".

Idéalement, l'auto-palpation doit être pratiquée une fois par mois dans le but de déceler le plus rapidement possible un cancer du sein. Il est important d'être attentive à l'aspect du sein pour repérer d'éventuelles modifications de la peau ou des tétons. Il s'agit aussi de vérifier l'absence de gonflement, de rougeur ou de crevasse.

La palpation (mouvements circulaires avec les trois doigts du milieu) part des aisselles jusqu'en bas du sein, en passant au dessus et jusqu'au mamelon. Il ne faut pas oublier la zone axillaire (les aisselles) et les muscles pectoraux supérieurs.

L'auto-palpation ne remplace pas une visite chez un spécialiste, dès que vous percevez une masse ou une irrégularité il faut absolument aller consulter son gynécologue. Le but de l'auto-palpation est de répérer une petite boule suspecte le plus tôt possible avant d'aller plus loin dans l'exploration.