Cancer du poumon : le taux de guérison dépend-il de la taille de la tumeur ?

Le taux de guérison est-il fonction de la taille de la tumeur ? Y a-t-il encore de la recherche dans le domaine des traitements des cancers du poumon ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Philippe Girard, pneumologue :

"Le taux de guérison dépend de la taille de la tumeur. C'est l'un des principaux facteurs pronostiques : plus la tumeur est petite, plus le pronostic est bon. Moins il y a de ganglions touchés, mieux c'est. Enfin, le dernier facteur pronostique majeur c'est de savoir s'il y a ou non des métastases. Quand il y a des métastases, le pronostic est beaucoup moins bon que quand il n'y en a pas.

 "Concernant la recherche, il y a de nombreuses recherches dans tous les domaines : dans le dépistage, dans le diagnostic (comment faire un diagnostic efficace, comment obtenir les tissus cancéreux qui permettent des analyses correctes de manière à avoir des traitements adaptés à la tumeur du patient), et dans les traitements (immunothérapie…). Et les avancées sont majeures. Ce sont des progrès qui ne se voient pas encore vraiment en terme d'amélioration de la survie à cinq ans mais les statistiques sont un peu anciennes et peut-être qu'on va commencer à voir s'améliorer ces statistiques pour les patients métastatiques. Mais pour une petite tumeur, c'est 90% de guérison."