1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Maladie infantile

Maladies éruptives : comment les reconnaître ?

Varicelle, roséole, rubéole, scarlatine... les maladies infantiles à petits boutons ne manquent pas, et certaines qu'on avait oublié peuvent même faire leur réapparition, comme la rougeole depuis quelques années. Quels sont les différents symptômes ? Quels sont les traitements ?

Rédigé le , mis à jour le

Maladies éruptives : comment les reconnaître ?
Maladies éruptives : comment les reconnaître ?
Sommaire

Qu'est-ce que les maladies éruptives ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent les maladies éruptives.

En général les maladies éruptives nous tombent dessus enfant, et cela se résume à un peu de fièvre et des boutons qui démangent, mais dans certains cas, le plus souvent chez les adultes, il peut y avoir des formes graves, il ne faut donc pas prendre ces maladies à la légère.

Ces maladies se manifestent par des éruptions de boutons sur la peau. La varicelle, la rougeole et la rubéole sont trois maladies virales. Heureusement pour chacune d'elle, il existe un vaccin très efficace qui peut être fait chez l'enfant dès 12 mois.

La varicelle est une maladie dite infantile, c'est-à-dire qu'elle touche plus souvent les enfants. Elle est très contagieuse mais la plupart du temps elle est bénigne.

Le coupable est le virus varicelle-zona ou VZV de la famille des herpes virus. Au début apparaissent de petites taches roses de 2 à 3 mm de diamètre qui rapidement se transforment en cloques remplies d'un liquide transparent. Ces vésicules finissent par sécher au bout de quelques jours, une petite croûte se forme au bout d'une semaine.

La rougeole est provoquée par le virus de la famille des paramyxoviridées. Ces manifestations cliniques sont très caractéristiques : fièvre, toux mais surtout des yeux bouffis et l'apparition de petites taches blanches à l'intérieur des joues. C'est ce que l'on appelle le signe de Koplik. En général l'éruption intervient quelques jours après avec des plaques rouges foncées, plus ou moins en relief qui apparaissent d'abord sur le visage, derrière les oreilles et s'étendent dans le cou sur le thorax et le corps en 3 à 4 jours.

La rubéole provoque elle aussi une éruption contagieuse, mais bénigne qui passe même parfois inaperçue. Le diagnostic de cette maladie est difficile à faire car elle peut ressembler à d'autres maladies virales. Elle ne présente aucun danger pour les enfants, mais les risques de malformations fœtales sont réels si une femme enceinte la contracte. Heureusement 94 % des femmes enceintes sont protégées par les anticorps qu'elles ont fabriqué durant leur enfance après avoir contracté le virus ou après avoir été vaccinées.

Enfin la scarlatine, contrairement aux autres maladies, n'est pas d'origine virale mais bactérienne. Elle est en effet provoquée par une bactérie : le streptocoque (du groupe A). Surnommée fièvre écarlate, la scarlatine fut une des maladies infantiles les plus redoutées jusqu'au début du XXème siècle. La scarlatine se présente sous la forme d'une angine associée à une éruption cutanée. L'examen de la bouche révèle une arrière gorge rouge et une langue enduite d'un enduit blanchâtre. 24 à 48 heures après, apparaît l'éruption cutanée causée par la toxine, secrétée par le streptocoque, que se répand dans tout l'organisme.

Cette éruption caractéristique de la scarlatine est appelée exanthème. Elle débute aux racines des membres puis gagne le thorax et enfin tout le corps n'épargnant que la paume des mains, la plante des pieds et le tour de la bouche. Il n'y a pas de boutons à proprement parler mais des petites taches rouges écarlates se touchant presque. Les muqueuses sont elles aussi atteintes et la langue présente un aspect "framboisé". Il n'existe pas de vaccin contre la scarlatine. On la traite par antibiotiques.

Varicelle, la plus connue

Quels sont les symptômes de la varicelle ?

C'est la maladie infantile par excellence : la varicelle !

Très contagieuse, mais sans complication grave, elle touche entre 600.000 et 700.000 français par an, la plupart du temps des nourrissons et des petits enfants.

Rougeole, le retour

Quels sont les symptômes de la rougeole ?

Alors que l'Organisation mondiale de la santé prévoyait son éradication en 2010, la rougeole fait son retour, et le nombre de cas ne cesse d'augmenter depuis 3 ans. Pourtant le vaccin existe depuis longtemps, mais l'adhésion des Français à ce vaccin connaît un certain laisser aller.

On rappelle que le ROR n'est pas obligatoire, mais très vivement conseillé et qu'il protège de la rubéole, des oreillons et de la rougeole.

En France la vaccination contre la rougeole est inscrite dans le calendrier vaccinal depuis 1983, mais elle n'est pas obligatoire.

En savoir plus sur les maladies infantiles

Questions/Réponses :

Et aussi :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24