1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant

Comment bien porter votre bébé

Ces dernières années, pour transporter son bébé, la poussette a été détrônée par un système plus naturel : le portage en écharpe qui présente de nombreux atouts. 

Rédigé le

"L'art de bien porter son bébé", chronique de Setti Dali du 7 juin 2018

Les femmes portent leurs bébés depuis la nuit des temps, c'était une façon pratique pour travailler aux champs. En Occident, on a commencé à pratiquer ce peau à peau pour les prématurés dans les services de néonatalogie car on s'est aperçu qu'au contact de la chaleur corporelle, les bébés se stabilisaient et prenaient même du poids.

Très vite, la technique est sortie du cercle médical pour devenir une véritable mode, qui se veut naturelle. Le portage apaiserait les coliques, diminuerait les reflux, stimulerait le développement cognitif, favoriserait le sommeil... Il n'existe pas de preuves scientifiques mais les bébés portés passent moins de temps à crier que les autres. Le peau à peau a certainement un effet antalgique.

Il existe des écharpes pour tous les goûts et toutes les couleurs, longues, courtes, en coton ou en élasthanne, avec anneaux, à clipser à la ceinture pour emmailloter votre bébé...

Comment porter son bébé ?

Il y a une dizaine d'années, on était un "papa cool" en portant la première génération de sac à bébé. Mais ce portage n'était pas bon car le bébé se tenait droit, et même cambré. Il n'était pas soutenu sur toute sa colonne et pouvait donc se balancer d'un côté ou de l'autre avec les jambes suspendues de chaque côté et les bras écartés ne lui permettaient pas de les mettre à la bouche et téter pour se rassurer.

On ne savait pas combien il était important de respecter la position naturelle du bébé. Puis, on a inventé les écharpes et avec ce système, la position physiologique du bébé, la position foetale, en forme de C, est respectée. Les jambes sont bien écartées et les genoux à hauteur de bassin, ce qui est plus conforme à leur position naturelle. Plaqué contre soi, emmailloté dans le tissu, son poids est réparti harmonieusement. Le bébé ne souffre pas, il est même heureux.

Quels sont les risques des porte-bébés ?

En dix ans, une vingtaine de bébés sont morts étouffés dans les bras d'un de leur parent. Or, il existe des règles simples à respecter. D'abord, ne pas prendre un foulard ou un bout de tissu pour faire office d'écharpe. Les risques d'intoxication et de déchirure du tissu sont très élevés. Il est donc recommandé d'acheter un produit homologué, 100% coton ou élasthanne en pensant que l'enfant aimera certainement le mettre en bouche. 

La seule position qui garantit le maximum de sécurité consiste à porter votre bébé sur le devant, et au niveau du thorax, à hauteur de "bisous", notamment au cours des trois premiers mois. Il faut toujours avoir la tête du bébé en ligne de mire : son nez et sa bouche doivent être dégagés, et non collés sur la peau, encore moins entre les seins de la mère. Evitez la position en hamac pour les nourrissons parce qu'un enfant mal installé peut avoir le cou en hyper-flexion, ce qui peut plier sa trachée, qui, à cet âge est molle et entraver ainsi sa respiration.

Enfin, dernier danger : la chaleur. Le corps en dégage beaucoup donc il n'est pas nécessaire d'en rajouter. Un simple body suffit pour être tenu au chaud, et profiter de la chaleur naturelle du corps du porteur. En revanche, il est recommandé de couvrir les extrémités, tête et pieds pour les protéger du soleil ou du froid.

Des modèles préformés, simples à utiliser

Des systèmes qui se clipsent à l'aide d’une ceinture et permettent de faire peser le poids de l'enfant au niveau du bassin sont proposés à la vente. Pour les nourrissons, il y a une cale, on pose le bébé dessus puis on ferme à l'arrière. Le bébé reste en position physiologique. En été, pour éviter qu'il ne souffre de la chaleur, on peut ouvrir le devant, et une grille d'aération lui permet de prendre un peu le vent.

Le sling est un autre système simple et rapide à enfiler. Pas de noeud mais un anneau. On l'enfile sur le côté, on pose bébé un peu sur le côté. On ne peut pas faire beaucoup de kilomètres avec ce système mais il est très bien pour allaiter à la maison ou faire quelques pas en extérieur. Problème, il se porte en bandoulière et cette asymétrie est très douloureuse pour le porteur.

Pour les adeptes de randonnées, il existe un modèle de compétition. Son fabricant est un expert en sac de randonnée. Il s'agit d'un dos matelassé et aéré, avec un pare-soleil intégré, des appui-pieds réglables pour éviter que les jambes pendouillent, une ceinture de sécurité et de nombreuses poches pour ranger le nécessaire de bébé. Avec cet équipement, aucune montagne ne vous résistera !

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus