1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant

Brûlures, allergies : les dangers du slime

Après deux cas de brûlures spectaculaires, le slime, pâte malléable utilisée par les enfants, est revenu sur le devant de la scène. Facile à fabriquer soi-même, il faut néanmoins faire attention au dosage d’acide borique.

Rédigé le

Brûlures, allergies : les dangers du slime
De nombreuses vidéos sur Youtube permettent d'apprendre à fabriquer du slime, sans préciser les dangers de l'acide borique. ©Fotolia - Fullempty

Malléable et visqueux, le slime permet aux enfants d’y plonger allègrement les doigts pour réaliser toutes sortes de formes élastiques. Coloré à l’envi, il était à la mode dans les années 80 et revient aujourd’hui. Mais cette "bave d’escargot", traduction du slime depuis l’anglais, présente aussi bien des dangers. Au Royaume-Uni, puis aux États-Unis, deux cas de sévères brûlures ont été rapportés. Les jeunes filles avaient les mains pelées, d’un rouge très vif après avoir été en contact avec le slime.

Que faire en cas de brûlure ?

Si la brûlure à l’acide borique survient tout de même, il faut "appliquer du gras" dessus conseille le Dr Séverine Lafaye, comme de la biafine. En cas de cloques, la dermatologue préconise de "percer le toit des bulles, ce qui va créer une sorte de pansement". Mais la peau mettra alors plusieurs semaines à cicatriser et la brûlure pourra laisser des traces permanentes.

En cause, l’un des composants utilisés pour le fabriquer : l’acide borique. Car cette pâte est en effet très facile à réaliser à soi-même. Un peu d’eau, de la colle blanche, du colorant et de la poudre d’acide borique, et le tour est joué, à l’aide d’un tutoriel sur Youtube s’il le faut. Sauf que le borax, autre nom de cet acide, peut brûler quand il est utilisé à trop forte concentration. "Très concentré, l’acide borique peut servir de détergent", explique le Dr Séverine Lafaye, dermatologue.

Ne pas utiliser de lessive pure

Que faire alors pour laisser ses enfants jouer sans qu’ils ne se brûlent les mains ? "Si l’on utilise des petites fioles de collyre il n’y a aucun risque", poursuit la Dr Lafaye. Servant à soigner la conjonctivite, ce traitement ne contient que 3% d’acide borique, une dose suffisamment diluée pour écarter la probabilité de brûlure.

Remplacer le borax par une autre substance, comme de la lessive pure, n’est pas non plus conseillé. "Cela peut générer des allergies de contact, un type d’eczéma sévère", prévient la dermatologue. La colle liquide peut aussi poser problème, et il faut faire attention à ne pas en abuser, comme pour le borax. Protéger les enfants en leur mettant des gants est également un bon moyen de prévenir une réaction au contact du slime.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus