Genre X : le passeport non-binaire ouvert à tous aux États-Unis

Quelques autres pays autorisent déjà le choix d’un genre neutre, comme l’Australie, le Pakistan, le Népal, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Allemagne ou encore l'Argentine.

La rédaction d'Allo Docteurs avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Raconte S02E02
Cami est non-binaire. Iel nous raconte son histoire et son changement de prénom.Raconte S02E02  —  Raconte S02E02


Une nouvelle petite case est apparue sur les formulaires administratifs américains : le genre "X", ni masculin, ni féminin. Depuis ce lundi 11 avril , le département d’État autorise la délivrance de passeports avec un genre neutre. Une avancée pour la communauté non-binaire.

Le département d’État américain avait déjà délivré en octobre 2021 le premier passeport américain doté d'un "X" sous la mention "sexe". Il s’agissait alors d’une procédure exceptionnelle.

À lire aussi : Le pronom “iel” fait son entrée dans Le Petit Robert

Simplifier la vie des personnes non-binaires

L'élargissement à tous, annoncé le 31 mars, journée internationale de visibilité transgenre, s'accompagne d'autres mesures du gouvernement fédéral. Avec pour objectif de simplifier progressivement la vie administrative des personnes transgenres ou non-binaires. 

D. Ojeda, qui s'identifie comme non binaire, a déjà commencé à remplir le long formulaire. Nom, prénom et, dans la troisième case du document, au choix: "H", "F" ou "X" pour homme, femme ou neutre. D. est l’un des premiers Américains à demander un passeport au genre neutre.  

Ma famille ne reconnaît pas qui je suis”, regrette D., qui utilise les pronoms "they"/"them" en anglais ("iel" en français) et préfère être accordé au masculin. Iel trouve “incroyable” que l’État reconnaisse qui iel est “en tant que personne”. 

Recul des droits de la communauté LGBTQI+

Selon iel, ce qui est difficile pour les personnes trans, “c'est de faire changer quelque chose”. “Je ne pense pas que nous devrions rencontrer un professionnel de santé pour prouver qui nous sommes", ajoute ce militant. 

Dans de nombreux autres Etats américains, des élus républicains prennent à l'inverse des mesures défavorables aux personnes transgenres, dans un climat politique où les questions de genre et d'identité sont devenues parmi les plus clivantes du pays. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !