Doctolib doit renforcer ses règles d’inscription, selon l’Ordre des médecins

Alors que la plateforme est accusée de promouvoir les "médecines alternatives" depuis plusieurs jours, l’Ordre des médecins a demandé à Doctolib "de renforcer ses règles éthiques".

Mathis Thomas avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
L'Ordre des médecins somme Doctolib de renforcer ses règles d'inscription.
L'Ordre des médecins somme Doctolib de renforcer ses règles d'inscription.  —  Shutterstock

La polémique autour de Doctolib continue de prendre de l’ampleur. Quelques jours après avoir été pointé du doigt par de nombreux internautes pour faire la promotion de médecines non reconnues, Doctolib a été sommée ce mardi 23 août par l’Ordre des médecins de prendre des mesures pour renforcer les règles d’inscription sur la plateforme.

"Doctolib ne peut laisser s'installer une confusion entre professionnels de santé et personnes ne s'inscrivant pas dans l'exercice médical", estime l'Ordre des médecins dans un communiqué.

À lire aussi : Un naturopathe condamné après la mort de deux personnes

3 % de profils de praticiens non reconnus

Sur les réseaux sociaux, des professionnels de santé et des patients reprochent au groupe de permettre à ses utilisateurs de prendre rendez-vous chez des naturopathes ou d’autres professions aux pratiques sans réglementation, mais légales. Ils représentent 3 % des inscrits sur la plateforme. 

Les critiques de Doctolib ont notamment visé des naturopathes se réclamant d’Irène Grosjean et Thierry Casasnovas, deux personnalités influentes dans le milieu naturopathe mais aux positions discréditées dans le monde de la santé. 

La plateforme a suspendu lundi 22 août 17 profils liés à ces naturopathes et annoncé engager "un travail de fond", dont notamment "une consultation avec les Ordres, les Syndicats de professionnels de santé, les autorités, la Miviludes et la société civile". 

Carton rouge du Dr Jimmy Mohamed : l'ostéopathie chez les nouveaux-nés, ça ne sert à rien !
Carton rouge du Dr Jimmy Mohamed : l'ostéopathie chez les nouveaux-nés, ça ne sert à rien !  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !