Depuis quand parle-t-on de troubles bipolaires ?

Très longtemps mal étudiés, les troubles bipolaires ont connu de multiples noms au fil des siècles. Minute Docteur vous raconte aujourd’hui cette histoire.

Anaïs Plateau
Rédigé le , mis à jour le
Depuis quand parle-t-on des troubles bipolaires ?
Depuis quand parle-t-on des troubles bipolaires ?  —  Minute Docteur

Le trouble bipolaire est une maladie psychique complexe qui est longtemps restée une énigme. De nombreux médecins ont tenté d’en percer les mystères au fil des siècles.  

Manie et mélancolie, des troubles qui intriguent

Manie et mélancolie, sont deux troubles qui intriguent depuis des millénaires. A commencer par les Grecs. Ils décrivent les symptômes de la manie ainsi, les malades ont un "délire gai, sans fièvre qui se caractérise par une agitation dans l’action".

Les mélancoliques, eux, ressentent un abattement sans raison visible. Si ces deux troubles n’étaient en réalité qu’une seule maladie, c'est l’intime conviction d’Arétée de Cappadoce, un médecin du 1er siècle après Jésus-Christ, formé à la célèbre école d’Alexandrie.

Il écrit ”Lorsque la manie cesse, la mélancolie recommence, en sorte qu'il y a passage et retour de l'une à l'autre, selon certaines périodes”

De la psychose maniaco-dépressive au trouble bipolaire

Les siècles passent et Arétée de Cappadoce tombe dans l’oubli. Au 18e siècle, on commence à parler de dépression plutôt que de mélancolie. Les médecins se demandent si les saisons n'influencent pas l’humeur.

Ils commencent à parler de folie circulaire ou folie à double forme. C’est Emil Kraepelin, né en 1856, le même jour que Freud mais moins célèbre, qui parlera pour la première fois de folie maniaco-dépressive.

Pour lui, la manie, la dépression et les "états mixtes" ne sont qu’une seule et même pathologie. Ce n’est qu’en 1980 que sont enfin évoqués les "troubles bipolaires" dans le DSM III, l’ouvrage de référence des troubles mentaux de l’association américaine de psychiatrie. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !