1. / Bien-être - Psycho
  2. / Psycho
  3. / Anxiété

Anxiété : quelle prise en charge ?

Je souffre d'une peur de l'abandon dans mon couple. Pensez-vous qu'une thérapie comportementale et cognitive puisse m'aider ? À qui m'adresser ?

Rédigé le , mis à jour le

Anxiété : quelle prise en charge ?

Les réponses avec le Dr Aurélia Schneider, psychiatre :

"La peur de l'abandon dans le couple va être une question perdue au milieu d'autres questions. Soit la personne est anxieuse d'une façon plus générale, soit l'anxiété est ciblée sur l'abandon du couple dans le couple. Et dans ce cas, les perspectives de thérapie ne sont pas les mêmes.

"Quand un patient consulte pour un trouble, on va faire une enquête policière. C'est-à-dire qu'on va essayer de chercher exactement quelles sont les situations dans lesquelles le patient est mal au sens large, les moments de fortes émotions (angoisse, colère, tristesse…). On va ensuite essayer de dresser un état des lieux. Si cet état des lieux se fait sur le mode d'une anxiété généralisée, d'un souci permanent, de la peur de l'incertitude… dans ce cas, on fera un travail de thérapie comportementale et cognitive car elle est efficace. Si l'anxiété est plus ciblée sur une thématique d'abandon, on sera amené à proposer autre chose, un travail sur les valeurs, sur les schémas, le fonctionnement de personnalité…

"On peut aussi avoir d'autres situations qui vont nécessiter un traitement parce que parfois c'est tellement urgent et la souffrance est telle qu'un médicament va nous aider à retrouver une vie normale dans un délai raisonnable parce qu'une thérapie prend du temps. Il faut compter plusieurs mois pour une thérapie alors qu'avec un traitement, en trois ou quatre semaines, on va arriver à calmer le jeu et à permettre de retrouver le chemin du travail…"

Sponsorisé par Ligatus