1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Canicule : ne buvez pas trop si vous êtes sous dialyse !

En période de fortes chaleurs, il est recommandé de boire au moins un litre et demi d'eau par jour. Mais attention, cette recommandation ne s'applique pas à tout le monde... Si vous souffrez d'insuffisance rénale et que vous êtes sous dialyse, boire en excès peut comporter des risques pour votre santé.

Rédigé le

Canicule : ne buvez pas trop si vous êtes sous dialyse !
Image d'illustration

En France, près trois millions de personnes souffrent d'insuffisance rénale. Pour les personnes atteintes de cette pathologie et sous dialyse, boire trop d'eau peut être lourd de conséquences : oedèmes, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque...

Alors sous dialyse ou non, comment gérer son hydratation en période de canicule sans prendre de risques ? Le Dr Corinne Passeron, néphrologue au centre hospitalier de Cannes, répond à nos questions.

  • Quelles sont les consignes à respecter pour les patients insuffisants rénaux sans dialyse ?

Dr Corinne Passeron : "Comme pour la population générale, une canicule nécessite déjà de prendre quelques précautions : se protéger du soleil avec un chapeau, éviter de sortir aux heures les plus chaudes, éviter la pratique d'un sport éprouvant... Concernant l'hydratation, il faut boire à sa soif et surveiller que son apport hydrique soit équilibré. Pour cela, rien de mieux que de contrôler son volume d'urine et de se peser régulièrement : si votre poids augmente, il faut diminuer l'apport en eau. Si votre poids diminue, il faut au contraire augmenter l'apport en eau. Le but est donc que le poids reste le plus stable possible. Une déshydratation peut ajouter une insuffisance rénale aiguë à la maladie rénale déjà en place, ce qui risque d'aggraver temporairement la fonction rénale."

  • Existe-t-il des risques liés aux traitements de l'insuffisance rénale ?

Dr Corinne Passeron : "Si vous êtes sous diurétique - substance qui entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire -, votre médecin pourra envisager de baisser la posologie en fonction de vos antécédents et de votre état clinique. Là encore, un contrôle du poids permettra de surveiller le bon équilibre hydrique. Au moindre doute, n'hésitez pas à consulter le médecin qui vous suit."

  • En période de canicule, quelles sont les recommandations pour les patients dialysés ?

Dr Corinne Passeron : "On entend souvent qu'il faut boire plus quand il fait chaud, or sous dialyse ce n'est pas du tout recommandé... Il faut savoir que les patients sous dialyse urinent en général très peu, boire trop d'eau pourrait donc entraîner une prise de poids car le rein n'est pas capable d'éliminer normalement le surplus hydrique. Et la transpiration due à la chaleur ne suffit pas pour compenser.

"Si vous êtes sous dialyse, il faut donc limiter la quantité de boisson, ne pas boire "à sa soif", même si c'est particulièrement éprouvant en cas de fortes chaleurs. Pour vérifier que l'apport en eau est équilibré, il faut se peser régulièrement, le but étant que le poids reste le plus stable possible entre deux dialyses. Il est aussi recommandé de respecter un régime pauvre en sel et d'éviter de consommer trop de fruits, riches en potassium."

  • Boire trop quand on est sous dialyse peut-il être dangereux ?

Dr Corinne Passeron : "Le principal risque est de prendre rapidement beaucoup de poids car seule la dialyse permet d'éliminer le surplus d'eau. Par conséquent, le corps doit s'adapter : le rythme cardiaque s'intensifie, le coeur travaille plus, ce qui peut à terme provoquer une insuffisance cardiaque. On peut aussi développer des oedèmes, une hypertension artérielle, des complications cardiovasculaires et cérébrales, de l'eau peut aussi s'accumuler dans les poumons."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus