1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps

Pour muscler ses fesses, la mode du booty shake

Booty shake, twerking... Aujourd'hui, danser en bougeant frénétiquement les fesses est devenu une mode. Si certains crient à l'hypersexualisation de la femme, d'autres y voient au contraire un effet cathartique et une véritable libération du corps.

Rédigé le

Pour muscler ses fesses, la mode du booty shake

Après le step, la zumba et la pole dance... Une nouvelle tendance fait son arrivée dans les salles de sport : le "booty shake" ou "twerk" qui consiste à faire vibrer ses fesses rapidement au rythme de la musique. Pendant plus d'une heure, les adeptes se déhanchent et se défoulent sur le modèle de danses africaines traditionnelles, comme le mapouka originaire de Côte d'Ivoire.

Bouger ses fesses de manière frénétique permet de reprendre conscience de son corps et de ses sensations. Un mouvement du corps que se sont réappropriées les rappeuses comme Nicki Minaj, l'Américaine bien connue pour son fessier. La danse devient alors revendicative et même féministe. Mais les femmes ne sont pas les seules adeptes du booty shake, les hommes aussi expérimentent un nouveau rapport à leur corps.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus