Maladie et perte de cheveux : les causes ?

Je perds mes cheveux, ça fait des trous à certains endroits. On me dit que c'est le stress. Y a-t-il d'autres causes ? Pourquoi l'endocrinologue nie-t-il le lien entre hyperthyroïdie et chute de cheveux ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Philippe Assouly, dermatologue au centre Sabouraud de l'hôpital Saint-Louis (Paris) :

"Il peut s'agir d'une pelade mais pas forcément car il peut y avoir d'autres sources de chute de cheveux en plaques. Si les cheveux sont tirés sur les côtés, on peut avoir deux plaques sans cheveux. Si on a connu une période de coma, on peut avoir une zone sans cheveu sur la tête reposée. Il existe donc plein de causes de chute de cheveux. Un eczéma très sévère sur une zone peut aussi déclencher une chute de cheveux.

"Concernant la pelade, cause de chute de cheveux en plaque la plus fréquente, le stress n'est pas plus incriminable que dans les autres pathologies auto-immunes. C'est une réaction de certaines cellules qui appartiennent à l'individu et qui s'attaquent à d'autres cellules de l'individu. Dans toutes ces maladies, il y a parfois des phénomènes de stress mais ils sont ni plus, ni moins importants que dans un problème de thyroïdite ou de diabète insulino-dépendant

"Normalement lorsqu'il y a une hypo ou une hyperthyroïdie une chute de cheveux peut apparaître. Et même en corrigeant correctement la thyroïde, une chute de cheveux peut se maintenir au long cours. Cela se corrige par des traitements."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :