Rentrée : le manque d'ensoleillement joue-t-il sur la nervosité des enfants ?

Le manque d'ensoleillement de cet été risque-t-il de jouer sur la nervosité des enfants à la rentrée ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Martine Perret, chronobiologiste au CNRS :

"Non, le manque d'ensoleillement ne joue pas sur la nervosité des enfants. En revanche, la décroissance des jours extrêmement rapide peut avoir une influence. On perd environ trois à quatre minutes par jour, soit environ vingt minutes par semaine. Cette décroissance des jours joue sur la mélatonine qui sera produite différemment. Et on sait que quand les jours décroissent ou quand ils croissent très vite, cela augmente l'agressivité."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :