Quel type d'étirements privilégier pour prévenir les douleurs musculaires ?

Quel type d'étirements faut-il privilégier après une séance de sport pour prévenir les douleurs musculaires ? Faut-il faire des étirements systématiquement avant et après une activité sportive ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses avec le Dr Jean-Christophe Miniot, médecin du sport :

"Les étirements pré-effort sont potentiellement délétères, ils diminuent la performance sportive. Les étirements post-effort semblent ne pas favoriser la récupération musculaire. Il faut donc considérer l'étirement comme une partie propre de l'entraînement, c'est-à-dire qu'il faut que l'étirement soit quotidien, pas nécessairement durant l'exercice. Si on veut éviter les problèmes musculaires, il faut que les étirements fassent partie intégrante de l'entraînement.

"Je pense qu'il faut les réaliser à froid, l'étirement à chaud n'a que peu d'intérêt. L'étirement à froid doit être réalisé de façon raisonnable, c'est-à-dire qu'il soit un petit peu douloureux mais on ne doit pas aller au delà des capacités ni du tendon, ni du muscle afin de ne pas se blesser.

"On peut s'étirer le matin au lever, à quelques heures d'une séance d'entraînement… Les étirements doivent se faire au long cours, de la même façon que l'on veut entraîner son cœur, de la même façon que l'on veut entraîner ses muscles, on doit aussi entraîner ses muscles à subir de l'étirement, mais de l'étirement fait de manière intelligente."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :