Pourquoi la surveillance après un mélanome porte sur cinq ans ?

Pourquoi la surveillance après un mélanome porte sur cinq ans ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Caroline Robert, dermatologue :

"On a établi des seuils, on sait que le risque de récidive est plus fort pendant un certain temps. Le plus important, c'est de dire aux personnes que s'ils remarquent quelque chose de bizarre même avant trois mois ou avant six mois, il faut consulter.

"S'il y a une métastase dans les poumons, cela peut se manifester par une toux. On a le droit d'avoir une bronchite, mais il ne faut pas la laisser traîner trop longtemps. On va attendre moins longtemps que si vous n'avez pas eu de mélanome, pour pousser les investigations en cas de symptôme quel qu'il soit."

En savoir plus sur le mélanome

Dossier :

Questions/réponses :