Poils : les risques de l'épilation définitive pour les ados ?

Ma fille de 12 ans a une moustache, elle est donc sujette aux moqueries. Quels sont les risques d'une épilation définitive à cet âge ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Séverine Lafaye, dermatologue :

"Il faut bien faire la différence entre épilation laser et épilation définitive. L'épilation laser n'est pas une épilation définitive. Il s'agit d'une épilation permanente. C'est-à-dire que cela va espacer les poils qui vont devenir plus fins et moins nombreux. On ne peut pas dire qu'il n'y aura plus jamais de poils. La lèvre supérieure est une zone qui est très sensible aux hormones. S'il y a une hyperandrogénie, il va y avoir une repousse même après une épilation laser.

"Si elle est très gênée, extrêmement complexée, et que sa qualité de vie est perturbée, elle peut pratiquer une épilation laser. Mais dans l'absolu, on essaie de commencer l'épilation laser à l'âge adulte après la puberté. On attend d'obtenir la stimulation par les hormones sexuelles et la différenciation en poils terminaux de tous ceux qui doivent le devenir. Sinon on traite trop tôt et on n'obtient pas de traitement objectif sur tous les poils qui seront à traiter.

"Une fois que les poils sont présents, ils sont présents. Dès la naissance, on a déjà un nombre de follicule pileux très déterminé."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses

  • Qui peut se faire rembourser ? Et dans quels cas ?
    L'épilation électrique a-t-elle fait ses preuves ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Quelle est la différence entre lumière pulsée et le laser ?
    La technique d'épilation par laser est-elle efficace et recommandée ? A-t-on suffisamment de recul sur cette technique ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Je décolore le duvet au-dessus de la lèvre supérieure. À long terme, cela augmentera-t-il la pilosité ? Que me conseillez-vous ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Séverine Lafaye, dermatologue