Miction : qu'est-ce que la dysurie ?

Je fais de la dysurie, j'ai passé une échographie du système urinaire et il n'y a rien à signaler.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. François Desgrandchamps, chef du service urologie de l'hôpital Saint-Louis (Paris) :

"Une dysurie ne signifie pas une douleur mais une difficulté. On parle de dysurie quand un homme se rend aux toilettes et doit attendre pour que le jet arrive. Il a besoin de pousser et quand le jet arrive, il est faible. Enfin quand il a fini d'uriner, il reste des gouttes retardataires. Il s'agit de signes d'obstacle. Une des premières causes peut être l'adénome de la prostate. Ensuite la cause peut être un rétrécissement du canal de l'urètre. Enfin il peut s'agir d'une mauvaise coordination entre le sphincter et la vessie. C'est ce que l'on appelle une dysfonction vésico-sphinctérienne. En principe, quand la vessie se contracte, le sphincter doit s'ouvrir. De temps en temps la vessie se contracte mais le sphincter s'ouvre avec décalage, ce qui provoque une dysurie.

"La dysurie peut se traiter avec des médicaments et avec une rééducation de la miction. Il faut se détendre."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Si on ne va uriner que deux fois par jour, est-ce obligatoirement parce qu'on ne boit pas assez ou bien est-ce la vessie qui est très grande ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. François Desgrandchamps, chef du service urologie de l'hôpital Saint-Louis (Paris)