MSF dénonce ''l'explosion du prix des vaccins'' - Entretien avec Nathalie Ernoult, coordinatrice des campagnes de MSF
MSF dénonce ''l'explosion du prix des vaccins'' - Entretien avec Nathalie Ernoult, coordinatrice des campagnes de MSF

Médecins sans frontières dénonce ''l'explosion du prix des vaccins''

Ces dix dernières années, le coût pour vacciner un enfant a augmenté de 2.700%. Une hausse dénoncée par Médecins sans frontières. L'organisation humanitaire internationale accuse les groupes pharmaceutiques d'un "manque de transparence" sur la fabrication de ces produits.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
En 10 ans, le coût pour vacciner un enfant a augmenté de 2.700%
En 10 ans, le coût pour vacciner un enfant a augmenté de 2.700%

En 2001, immuniser un enfant contre six maladies coûtait un euro. Aujourd'hui pour les onze vaccins inclus dans la couverture vaccinale le prix atteint près de 30 euros. Des tarifs qui empêchent les pays en développement de vacciner la totalité de la population. En cause, notamment, de nouveaux vaccins très onéreux.

Mieux négocier le prix des vaccins

"Aujourd'hui le paquet vaccinal pour des enfants en attente d'immunisation dans les pays en voie de développement est tout simplement inabordable. On estime que chaque année 22 millions d'enfants dans le monde ne sont pas couverts complètement par la vaccination", s’inquiète Nathalie Ernoult, coordinatrice des campagnes de Médecins sans frontières.

S'il existe un organisme, l'Alliance globale pour les vaccins et l'immunisation (GAVI), chargé de négocier le prix des vaccins avec les groupes pharmaceutiques, beaucoup d'efforts restent à faire. "Nous pensons que Gavi a une attitude relativement timide sur les négociations. Elle pourrait être beaucoup plus agressive pour essayer de faire baisser le prix des vaccins en faisant par exemple jouer la concurrence", explique Nathalie Ernoult. Une négociation à laquelle souhaite participer MSF qui vaccine chaque année des millions de personnes dans le monde.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :