Les plantes en automédication présentent-elles des risques ?

Attention à l'automédication : l'an dernier, j'ai pris du millepertuis en même temps que la pilule et je suis tombée enceinte !

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Alain Baumelou, pôle santé public à la Pitié-Salpêtrière :

"Les plantes en automédication sont aussi à prendre avec précaution. C'est un médicament et les effets inducteurs du millepertuis sont parfaitement connus. Dans certains pays, le millepertuis est vraiment considéré comme un médicament. En France, il a un statut intermédiaire. Des interactions médicamenteuses sont observées avec des médicaments d'automédication. Ce sont des médicaments et il faut lire les notices. Il faut également en parler avec son médecin et son pharmacien. Le voile qui fait que l'automédication est considérée comme un geste coupable, doit disparaître. Et pour cela il doit y avoir un échange."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Pour avoir un médecin là où j'habite dans l'Eure, il faut une semaine voire 15 jours, je pratique l'automédication régulièrement !
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Alain Baumelou, pôle santé public à la Pitié-Salpêtrière, et avec le Dr Jean-Luc Audhoui, pharmacien