L'hépatite C tue plus que le sida aux Etats-Unis

Le virus de l'hépatite C a été encore plus meurtrier que celui du sida aux Etats-Unis, en 2007, alors que l'on observait auparavant une situation inverse. Les autorités sanitaires américaines demandent la mise en place de campagnes de prévention.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
L'hépatite C tue plus que le sida aux Etats-Unis

Le virus de l'hépatite C ne faiblit pas : plus de 15 000 personnes sont décédées cette année-là d'une hépatite C contre 12 734 des suites d'une infection au VIH. Ces chiffres ont été révélés par une étude des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Avant cette date, c'était le virus du VIH qui était le plus mortel.

Pourquoi ce retournement de situation ? D'après les chercheurs, de grandes avancées ont été faites ces dernières décennies dans le traitement du VIH, notamment avec la trithérapie. Et les campagnes de sensibilisation à la prévention contre le sida ont eu un effet bénéfique. L'étude des CDC souligne donc la nécessité de mener à l'égard de l'hépatite C, des actions de prévention similaires à celles menées à l'encontre du sida.

Le virus de l'hépatite touche tout de même 1,5 % de la population américaine. Il se transmet par voie sanguine ou lors de rapports sexuels non protégés. Le traitement, assez lourd, ne permet la guérison que dans environ 55 % des cas, selon l'Inpes. L'hépatite C devient très souvent chronique, entrainant un risque d'évolution vers la cirrhose, et à terme, vers le cancer du foie. A noter qu'aucun vaccin ne permet de prévenir la maladie.

En savoir plus