Chirurgie du pied : quid de la douleur post-opératoire ?

La douleur post-opératoire a longtemps été un frein à la chirurgie. Est-ce toujours le cas ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Christophe Piat, chirurgien orthopédiste à l'hôpital Henri-Mondor (Créteil) :

"La prise en charge de la douleur a connu un vrai progrès médico-chirurgical. Il existe notamment des techniques d'anesthésie locorégionale, c'est-à-dire que l'on peut par de petites piqûres anesthésier le membre inférieur (la jambe et le pied). Il n'y a pas de piqûre dans le dos. Ce n'est pas une péridurale, ni une rachianesthésie. On endort les nerfs de la jambe et du pied et on fait un repérage par échographie. L'anesthésie fait donc aussi mal qu'une petite piqûre et une prise de sang banale. On peut aussi mettre des cathéters, c'est-à-dire des petits tuyaux qui réinjectent régulièrement du produit anesthésiant. On peut ainsi garantir l'indolence complète pendant 24 à 48 heures. Si jamais le patient continue d'avoir mal on peut lui prescrire de la morphine."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • J'ai les orteils en griffes et cela me provoque de grosses ampoules. L'opération est-elle douloureuse ? Y a-t-il des risques ensuite ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • J'ai les pieds creux de croissance, je dois me faire opérer, mais j'hésite au vu de l'importance de l'opération. 
    J'ai les pieds plats, est-ce que cela peut expliquer mes dorso-lombalgies ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • J'ai des oignons aux pieds à 14 ans. À quel âge peut-on subir une opération et laisse-t-elle des séquelles ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Christophe Piat, chirurgien orthopédiste à l'hôpital Henri-Mondor (Créteil)