Certaines personnes sont-elles plus sujettes aux mélanomes ?

Certaines personnes sont-elles plus sujettes aux mélanomes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Caroline Robert, dermatologue :

"Oui certaines personnes sont en effet plus sujettes aux mélanomes. Les personnes qui ont la peau claire, les cheveux blonds ou roux, des yeux clairs, qui prennent beaucoup de coups de soleil, qui ont beaucoup de grains de beauté sont à risque. Plus on a la peau claire, plus on prend facilement des coups de soleil, moins on est protégé. Mais on peut aussi tout à fait faire des mélanomes qui n'ont pas de rapport avec le soleil. Il y a des mélanomes de la plante des pieds, il y a les mélanomes des sinus, des muqueuses génitales ou buccales.

"Il y a un petit surrisque avec les radiations électromagnétiques mais il est moins important qu'avec les UV. Les UV de façon aiguë et intermittente, le coup de soleil est un facteur de risque. Mais il n'y a pas que le coup de soleil. Les UVA sont aussi dangereux, ils passent au travers des vitres, sont plus sournois... ils peuvent aussi générer des mélanomes.

"Le facteur familial est un facteur intrinsèque. C'est un facteur constitutionnel, il concerne nos propres gènes mais on ne peut pas agir dessus. On insiste sur le soleil car on peut faire quelque chose contre lui, on peut modifier son comportement mais on ne peut pas changer ses gènes. Quand on voit quelqu'un avec un mélanome, on cherche à savoir s'il y a des antécédents familiaux. Et dans 15% des cas, on trouve des cas dans la famille. Dans ce cas, on peut proposer une recherche génétique pour voir s'il y a une mutation d'un certain gène favorisant."

En savoir plus sur le mélanome

Dossier :

Questions/réponses :