Alcoolisme : la tolérance à l'alcool ?

Est-ce que c'est lorsque l'on n'est jamais saoule qu'on est alcoolique ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Philippe Batel, addictologue :

"Non ce n'est pas lorsque l'on n'est jamais saoule qu'on est alcoolique. Le fait d'être saoule, c'est le fait de mal tolérer l'alcool. C'est fréquent car parfois, on prend des quantités d'alcool qui ne sont pas compatibles avec un métabolisme rapide du corps. On a alors une alcoolémie élevée et on est saoul. En revanche ne jamais être saoul signifie que l'on a une grande tolérance avec l'alcool. Et quand on a une très grande tolérance avec l'alcool, une adaptation cérébrale est probablement en train de se mettre en place. Cela peut faire le lit d'une dépendance physique."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Trois semaines de vacances au pays du pastis… apéro tous les soirs, été oblige ! Y a-t-il déjà un risque de dépendance ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Philippe Batel, alcoologue à l’hôpital Beaujon (Paris)