1. / Alimentation
  2. / Grignotage

Alimentation et grignotage

Chat du 21 février 2012 avec les réponses du Dr Arnaud Cocaul et du Dr Brigitte Danchin, nutritionnistes.

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation et grignotage
Alimentation et grignotage
Sommaire

Les réponses du Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste

  • Comment lutter contre le grignotage dû aux émotions (angoisse notamment) ?

Faites du sport avant tout, cela peut freiner vos grignotages.

  • J'éprouve le besoin de sucer un, deux ou trois bonbons (citron-mélisse) le soir après le dîner. Mon mari dit que c'est dangereux.

Je ne pense pas que cela porte à conséquence pour cette dose infime. Rassurez votre époux.

  • Si je ne mange pas énormément le soir, il peut m'arriver de me réveiller en demi-sommeil et de manger la nuit inconsciemment ?

Il faut certes manger moins le soir mais quand même prendre une entrée, un plat avec des protéines et un fruit et laitage éventuellement. Et ne vous couchez pas après minuit.

  • Lorsque je cède à une envie de grignotage je ne peux plus m'arrêter. Y a-t-il un risque de dériver à la boulimie ?

Cela s'apparente à de la compulsion, essayez les techniques de relaxation type Taï Chi Chuan ou Qi gong ou de la sophrologie.

  • J'ai 30 ans, et depuis l'âge de 10 ans, je suis prise de fringales dans la journée. Une fois sortie d'un bon repas (1h30) après je peux avoir faim. Je grignote dans ce cas du salé. Pour autant je pèse 56 kg pour 1m65. Cela arrive aussi après un gros coup de stress. Est-ce mon métabolisme qui brûle plus vite les calories ?

Instaurez une collation sans culpabilité type morceau de pain avec un morceau de fromage en mangeant assis et en mâchant. Si cela persiste, voyez votre médecin pour faire un cycle glycémique.

  • Les boissons 0 calories sont-elles mauvaises pour la santé ?

Il ne faut pas en abuser si vous parlez des boissons avec édulcorants sans dépasser deux canettes de 33 cl par jour, le risque toxique est au-delà de vingt par jour.

  • À 17 ans j'ai toujours été mince et j'ai toujours grignoté beaucoup d'aliments sucrés particulièrement au chocolat. Y a-t-il de vrais risques de diabète (ma grand-mère étant diabétique) ?

Le vrai risque, c'est quand il y a du diabète insulino-dépendant sur la première génération ce qui n'est pas le cas.

  • Je fais actuellement un régime. La première semaine j'ai perdu 1,8 kg et la deuxième 400 g en mangeant la même chose, pourquoi ?

Votre organisme ne réagit pas comme pour les mathématiques, il perd puis stabilise avant de reperdre ou de reprendre quelques grammes. C'est du long terme.

  • J'ai 23 ans et je suis DID depuis l'âge de 10 ans. Lorsque je suis en hypoglycémie, il m'arrive de manger beaucoup de choses : mélange de gras, sucré, salé. Comment faire pour se contrôler ? Dix minutes à attendre après avoir bu 20 cl de jus d'orange en étant à 0.40 G/L, c'est interminable...

Resucrez-vous rapidement puis prenez une collation de sucres plus lents type pain tradition ou féculents dans les 30 minutes qui suivent le resucrage. Voyez votre diabétologue si cela persiste.

  • Comment s'appelle l'application smartphone pour les calories ? Cela m'intéresse pour tous les jours et ainsi avoir une idée des calories que nous ingérons au fil des grignotages.

Cette application s'appelle KcalMe. Elle est disponible sur Apple store pour Iphone et Ipad.

  • Mon mari grignote beaucoup le soir même après le dîner. Comme méthode, je m'arrange pour ne rien laisser de prêt à manger dans la cuisine. Il m'inquiète. On en discute souvent et il me dit qu'il ne peut pas s'en empêcher à la vue de la nourriture. Son père a un problème de surpoids. Que faire ?

Donnez-lui une collation à 22 heures (si le dîner a lieu vers 19h30/20h). Il faut qu'il la mange assis sans TV, pas d'aliments en dehors de la cuisine, qu'il ne se couche pas trop tard et qu'il bouge un peu pour prévenir le diabète et/ou le surpoids.

  • En surpoids depuis ma tendre enfance,  je culpabilise sans arrêt quand je grignote ce qui n'a pas du tout arrangé les choses pour moi qui aime prendre des encas sucrés. Vers quel praticien dois-je me tourner pour m'aider à contrôler mes dérapages alimentaires ?

Un psychiatre spécialisé dans les thérapies cognitivo-comportementales (qu'il soit sympa avec vous). Sinon changez de psy.

  • Très complexée et honteuse, je grignote peu le jour mais beaucoup la nuit car j'ai un très mauvais sommeil. Que me conseillez-vous ?

Il faut voir votre sommeil en premier lieu. Faites de la relaxation, pas de TV ou d'ordinateur trop tard et voyez un spécialiste d'un centre du sommeil si besoin ou un psy.

  • J'ai 16 ans et j'ai tendance à ne pas manger aux repas car je suis difficile, donc je grignote du sucré surtout l'après-midi. Dois-je aller voir un nutritionniste pour réapprendre à manger ?

Je pense que oui cela serait utile ou une diététicienne.

  • Les noix à 18 heures avec des lamelles de pommes sèches (maison), est-ce du grignotage nocif ? Je mange deux noix !

C'est très bien.

  • Je n'arrive pas à reconnaître si j'ai réellement faim ou si c'est juste une envie de grignoter. Y a-t-il des signes à reconnaître, à écouter ?

Mangez vous par faim, par envie, seule, dans le même endroit, en cachette, avec culpabilité, assise, debout, sans mâcher etc. S'il y a trouble, consultez !

  • Existe-t-il des fruits ou des légumes qui aident à faire baisser l'hypertension ?

Les fruits et les légumes font tous baisser la pression artérielle par leur apport en potassium.

  • Je suis accro au chocolat noir jusqu'à une tablette par jour sans aucun problème digestif à part, bien sûr, une sérieuse prise de poids. J'ai 67 ans et ça ne s'arrange pas. Merci de me communiquer un truc pour arrêter à part ne pas en acheter.

Prenez du chocolat noir, sortez le chocolat de son papier et rangez-le dans une boîte métallique opaque rangée à une hauteur respectable.

  • Je souffre d'hyperphagie et j'ai pris 20 kg en deux ans. Suite à des régimes à répétition qui furent tous des échecs, je suis passée de + 8 kg à + 20 kg. Que me conseillez-vous ?

Arrêtez les régimes restrictifs qui vous font craquer et créent des impulsions alimentaires. Consultez un nutritionniste et un psy, bougez et faites des collations assises.

  • Un fils de 24 ans, obèse ayant perdu 32 kg il y a quelques années. Puis abdominoplastie et reprise de poids. Actuellement 137 kg pour 1,84 m. Il décide après un suivi psy de reprendre une alimentation équilibrée et en même temps de stopper la cigarette. Peur du risque de grignotage. Est-il mieux de voir un nutritionniste pour un soutien ou est-ce possible seul ?

Je conseille le suivi médical. Ne faites pas tout à la fois.

  • Je travaille de nuit, et du coup je n'ai jamais envie de manger aux heures normales des repas. Et je grignote à n'importe quelle heure jour comme nuit ! Comment faire et à quelle heure dois-je manger avec ce rythme de nuit ?

Faites un vrai petit déjeuner avant de vous coucher le matin, un déjeuner en vous levant et un dîner vers minuit-1h et éventuellement une collation vers 5 heures.

  • La limite est très ténue entre grignotage et compulsion. De votre intervention, je retiens qu'il faut prendre conscience du fait de manger. Ce n'est pas facile non plus de noter le volume de ce que l'on mange en dehors des repas. Pour ma part, je mange déjà en préparant le repas. Suis-je compulsive ?

Non vous grignotez mais essayez de vous asseoir pour manger, et prenez des photos de vos extras.

  • J'ai énormément de flatulences la nuit, est-ce dû à mon alimentation ?

Peut-être que vous mangez trop vite sans mastiquer suffisamment.

  • La chrononutrition, est-ce bien ? J'hésite car j'ai plus faim le soir que le matin et c'est l'inverse de ce type de nutrition ! Que faire ?

Aucune assise scientifique sérieuse pour valider cela, même s'il y a bien des rythmes de sécrétion hormonale en provenance du cerveau et du tube digestif.

  • Qui faut-il consulter ?

Nutritionniste et psy.

  • Pourquoi l'envie de grignotage se manifeste-t-elle surtout le soir tardivement ?

Cela dépend des gens. Peut-être est-ce dû à la tombée du jour et le lâcher prise en rentrant chez soi.

  • Si compulsive, à qui et où s'adresser pour la thérapie cognitive comportementale ?

Un psychiatre formé à cette thérapie ou les centres hospitaliers de nutrition vous guideront.

  • Que pensez-vous des "Detox diet" (cinq jours de pommes ou de raisins) ?

C'est aberrant à mon sens car elle ne repose sur aucune assise scientifique, vous perdrez mais du muscle.

  • Quelle est cette hormone qui nous donne faim la nuit et comment la faire lâcher prise sur nous ?

Entre autre la ghréline mais il n'y a pas qu'elle. Evitez de vous coucher trop tard afin d'éviter son pic de sécrétion en pleine nuit.

  • Professionnellement, je rencontre quotidiennement des grignoteurs compulsifs qui ont fini par souffrir d'obésité, voire d'obésité morbide. Ne pensez-vous pas que nous avons un rôle important à jouer pour typer le grignoteur et tenter d'éviter que le problème se transforme en TCA ?

Si vous voyez des grignoteurs compulsifs c'est qu'ils sont devenus compulsifs et non plus grignoteurs. Votre rôle est fondamental.

  • Comment supprimer les grignotages d'avant coucher et nuit lesquels me font croire à un meilleur endormissement ?

Ne vous couchez pas trop tard, coupez la TV et l'ordinateur 30 minutes avant le sommeil. Le train du sommeil couvre un cycle de 2 heures donc couchez-vous avant minuit et dormez 6h30 minimum.

  • Je ne grignote pas trop mais j'ai pris 10 kg rapidement après l'arrêt du sport. Que faire ?

Vous êtes certainement hyperphage. Vos apports sont trop importants depuis l'arrêt du sport. Reprenez une activité physique régulière et diminuez la taille de vos assiettes.

  • Vaut-il mieux surveiller l'alimentation en premier car il a fait beaucoup de tentatives de suicide, raison pour laquelle il a un suivi psy une fois par semaine ? Ou faut-il d'abord arrêter le tabac ? Les deux étant nocifs pour sa santé.

L'arrêt du tabac est prioritaire à mon sens.

  • Je grignote des produits gras et/ou sucrés à partir de 17 heures. J'ai un IMC normal mais problème circulatoire et cellulite. Est-ce lié ?

La cellulite peut être liée effectivement avec le gras et sucré.

  • Y aurait-il des unités pour la prise en charge des TMC ? Si oui lesquelles ?

Les services hospitaliers de nutrition sont en relation avec. Sinon sur Paris, l'Institut mutualiste Montsouris, Sainte-Anne, la Pitié-Salpêtrière.

  • Que conseillez-vous de manger lorsque l'on a une envie de grignoter le soir devant la télé ?

Un bol de fromage blanc à 20 % avec un fruit coupé en morceaux dedans.

  • Peut-on faire disparaître la graisse autour des organes quand le tour de taille est supérieur à la normale ?

L'exercice physique à tout âge est essentiel pour cela. Marchez 30 minutes par jour, ne sautez pas les repas, dormez bien, gérez votre stress au mieux.

  • Est-ce que les barres chocolatées aux céréales font grossir ? Est-ce mauvais pour la santé ?

Les barres sont grasses sucrées, réservez-les en cas de sport intensif ou de marche prolongée mais pas tous les jours. Le sucre sera d'abord métabolisé avant le gras de la barre d'où un risque de stockage accentué.

  • Si je mange un tiers de baguette avec un peu de pâte à tartiner le matin, une banane en collation à 10 h 30, repas normal le midi un yaourt et trois gâteaux au chocolat à 16 h (collation) et trois tranches de pain avec jambon le soir, est-ce équilibré ?

Evitez les gâteaux au chocolat à 16 h, prenez plutôt du pain avec trois carrés de chocolat et le soir entrée-plat protéique avec légumes-fruit et éventuellement un morceau de pain ou de féculents si c'est trop léger.

  • Je grignote souvent du chocolat au lait (une tablette entière) quelques fois, même une fois par jour. Mais quand j'essaie de me retenir d'en manger ou d'en acheter, je cède car la pulsion est trop forte. Que puis-je faire ?

Il faut craquer et non résister. Mais mangez assis lentement en mastiquant dans la cuisine avec un morceau de pain et trois carrés, et savourez !

  • Manger un fruit ou prendre une boisson me cale 15 minutes, puis j'ai une sensation d'eau dans l'estomac et j'ai envie de manger quelque chose de sec (biscuit, pain), voire des fruits secs mais une bonne dizaine.

OK pour des fruits secs mais une poignée soit 15/20 pas plus en amandes par exemple.

  • Quand j'en arrive à manger la tablette de chocolat entière, je ne me sens pas bien tant qu'elle n'est pas terminée ?

Il faut consulter pour comprendre ce qui se passe. Notez vos émotions, l'heure de prise, le lieu, si vous êtes seul ou non et voyez un nutritionniste.

  • Que pensez-vous des bonbons sans sucre ?

Cela contient des sucres mais sous forme de polyols moins caloriques par gramme 2,4 calories. En cas d'abus vous aurez mal au ventre.

  • J'ai une hypothyroïdie, j'ai perdu 13 kg grâce à une diététicienne. Sans emploi à la maison, j'ai des compulsions alimentaires et pense souffrir d'hyperphagie. Lors des repas je me ressers en cachette, dans la journée je grignote (sucré ou salé) et j'éprouve le besoin de me resservir le soir devant la TV (en cachette) après un bon repas. J'ai repris 5 kg en trois mois. Que faire ? Dois-je voir un psy ?

Si votre thyroïde est bien équilibrée, voyez un psy pour vous aider sinon équilibrez d'abord la TSHus. La lévothyroxine doit être prise le matin à jeun.

  • Je suis une grande grignoteuse le soir que du sucré ! Parfois l'après-midi également. L'hypnose peut-elle me faire stopper ce malaise qui dure depuis 16 ans environ ?

Oui cela peut être très utile. Sur Paris contactez l'Arche qui développe un protocole d'hypnose dans ce cadre.

  • En général je grignote seule. Quand mon fils est présent, je me cache. Il m'arrive aussi souvent de grignoter en voiture en rentrant du travail ou devant l'ordinateur. Que faire ?

Mâchez des chewing-gums en voiture et si vous avez faim devant l'ordinateur, éteignez-le. Assumez vos prises, ne vous cachez pas. Personne n'est dupe, ni vous, ni votre fils.

  • Je vais réintroduire légumes et fruits seulement. Je ne me sens pas frustrée par la suppression du sucre d'autre part je vais suivre votre conseil en ne me pesant qu'une fois par semaine.

Le sucre c'est la vie donc votre cerveau en a besoin quotidiennement.

  • Si j'ai faim le soir, il me faut du sec. Une boisson ou un fruit me redonne l'impression de besoin 15 minutes après. Donc c'est biscuits hyperprotéinés, ou même tartine de pain avec quelque chose de léger dessus. Comment faire autrement ?

Collation protéique vers 22 heures du type fromage blanc à 20 % ou une tranche de jambon. Mais évitez les gâteaux à cette heure là.

Les réponses du Dr Brigitte Danchin, nutritionniste

  • J'ai tendance à grignoter des bananes, du pain et du pâté hors des repas. Est-ce dangereux pour la santé ? Est-ce pire que de manger des gâteaux ou du pain avec du beurre et du chocolat ?

À long terme, ça peut être dangereux si c'est trop gras et trop sucré (pâté) et si ça entraîne un surpoids. Mieux vaut des laitages et des fruits et légumes ! 

  • Est-ce qu'avec des repas équilibrés et entre 30 et 60 minutes de vélo par jour, je pourrais perdre du poids ?

Bien sûr ! 

  • Pendant un régime, comment pallier l'envie de grignotage ?

Moi, je conseille d'anticiper et de ne pas hésiter à prendre un fruit ou un laitage ou une compote entre dix et onze heures et vers 16 ou 17 heures, pour empêcher l'envie de grignoter d'apparaître et pour moins manger aux repas principaux. 

  • Plus je stresse et plus je grignote jusqu'à n'en plus pouvoir. De plus j'ai des troubles fonctionnels des intestins qui n'arrangent rien au final. Quelles sont les solutions pour éviter le grignotage ?

Ne pas hésiter à consulter et faire de l'exercice physique ! 

  • Grignoter des graines de tournesol, est-ce mieux que grignoter des gâteaux ?

Oui... mais attention aux doses quand même.

  • Je n'ai aucun appétit la journée mais je mange énormément le soir voire la nuit. En fait, dès que je commence à manger, j'ai du mal à m'arrêter.

La nuit on est plus angoissé et on a la fatigue de la journée, c'est normal. Il faut essayer de manger des choses intelligentes et boire pourquoi pas des tisanes ou du lait. 

  • Pourquoi ne parle-t-on pas plus souvent du shiatsu ou de la médecine chinoise, qui sont très efficaces pour réguler les grignotages ?

Tout ce qui est exercice physique est bon pour le corps et pour l'esprit.

  • Y a-t-il un risque cardiovasculaire en pratiquant le vélo 60 minutes par jour pour un individu en obésité morbide ?

Tout dépend de la résistance du vélo. L'effort ne doit jamais être violent et faire du mal. N'hésitez pas à prendre l'avis d'un cardiologue avec une épreuve d'effort.

  • Je travaille en boulangerie-pâtisserie et je n'arrive pas à arrêter de grignoter. C'est trop facile pour moi, j'ai tout sous la main. Je voudrais vraiment arrêter, pouvez-vous me donner des conseils ?

Là, c'est ce qui s'appelle un métier à risque ! Buvez des boissons 0 calories et pensez avant aux petits kilos qui vont arriver si vous continuez.

  • Quand j'ai envie de grignoter, je mange des pommes ou des poires. Mais j'en mange une bonne dizaine par jour. Est-ce un problème de manger trop de fruits ? Leur sucre fait-il grossir ?

Hélas oui. Le sucre du fruit, c'est le fructose et à hautes doses, ce sont des calories qui s'ajoutent. Trois ou quatre pommes ou poires par jour, c'est bien.

  • J'ai un grand besoin de grignoter lorsque je suis fatiguée, stressée ou que je m'ennuie. Est-ce vraiment du grignotage ou autre chose ? Faut-il consulter ?

Le grignotage est, comme l'a dit le docteur Cocaul, un acte passif. En gros, c'est cool....La fatigue, le stress ou l'ennui, c'est plus de la compulsion. Quoi qu'il en soit, le danger est le même : le surpoids. Il faut consulter si cela devient un réel problème qui handicape votre vie.

  • J'ai perdu 35 kg après un problème de santé (ce qui est une bonne chose) mais maintenant que la santé est meilleure je reprends mes grignotages (du pain surtout, toute la journée) et je reprends mes kilos... Comment faire ?

Mangez de tout, aux bons moments et dans les bonnes proportions et pratiquez un exercice physique régulier. Et bien entendu, arrêtez les grignotages de pain (trop bon, le pain, en France...).

  • Manger deux fruits 30 minutes avant le déjeuner et quelques amandes ou autres fruits secs l'après-midi, est-ce grignoter ?

Non si c'est planifié et réfléchi.

  • Depuis que j'ai suivi le régime Dukan, je suis devenue addict aux sucreries en tout genre. Que faire ? Comment expliquer cela ?

Normal ! Le corps et le cerveau ne peuvent accepter à long terme d'être privés de sucre et de gras, qui sont, aux bonnes doses, indispensables au bon fonctionnement du corps. Il faut recommencer à manger de tout aux bons moments et dans les bonnes proportions...

  • On préconise souvent de faire de l'exercice régulièrement pour éviter le grignotage mais lorsqu'on part de chez soi à 7 heures du matin et que l'on rentre à 19 heures, ce n'est pas facile. Des trucs ?

Plutôt des priorités... Si on prend plaisir à bouger, on le fera le week-end. Sinon dans le quotidien on attaque les escaliers et on laisse les ascenseurs et les escalators pour les "boeufs", et on marche plus !

  • Je grignote tellement que je suis en surpoids de 20 kg au moins.... je pense que parfois, pour ne pas dire 80 % du temps, ce grignotage est compulsif. Comment faire la différence entre un grignotage et un réel problème de comportement alimentaire ? Pour ma part, je suis maintenant incapable de tenir un régime tellement le grignotage est présent dans mon quotidien...

À ce stade, peu importe la définition que l'on donne au problème. Je pense qu'il vous faut une aide extérieure...

  • Je suis folle de sucré mais je m'interdis déjà beaucoup (et je suis obligée de le faire pour mes enfants au risque de manger leur goûter...). Je grignote à partir de 15 h et j'arrête quand je vais me coucher, ce sont des pulsions que je ne maîtrise absolument pas. Pensez-vous que cela nécessite une consultation et laquelle ?

Si vous souffrez, oui, il faut consulter. Soit un psy, soit un nutritionniste, soit l'acupuncture, soit une séance d'hypnose, tout dépend de votre ressenti. Courage !

  • Les pruneaux sont-ils mauvais pour la santé ? J'en mange parfois vers 22 h, est-ce mauvais ?

C'est très bon les pruneaux, c'est juste un peu calorique. Si on mange le soir, c'est plus dangereux que le matin car quand on se couche, on stocke !

  • Par quoi remplacer chocolat et autres grignotages, mauvaise habitude installée depuis longtemps avec résultat négatif au bout : cholestérol, hypertension, surpoids... je lutte mais je ne m'en sors pas.

Par des crèmes allégées au chocolat, par des yaourts, par des compotes, par du lait...

  • Une espèce de diable intérieur me pousse sans cesse à manger des quantités anormales de chocolat noir ; donnez-moi un truc pour arrêter ce massacre qui ne date pas d'aujourd'hui.

Le problème, c'est que le chocolat, c'est très bon et ça fait du bien, mais c'est quand même 500 calories pour 100 g.... Je conseille les crèmes allégées en chocolat qui contiennent quand même une bonne dose de cacao (au fait, le chocolat, c'est du beurre de cacao !).

  • Je grignote beaucoup (trop...), mais à la place d'une douzaine d'amandes, que peut-on prendre ?

C'est quand, les amandes ? On pourrait les répartir en collation et goûter. On peut aussi ne prendre que trois amandes et un yaourt aux céréales qui en contient aussi.

  • Des diététiciens se forment-ils à la thérapie comportementale ?

Bien sûr ! Et sans se former, l'écoute et l'empathie peuvent être d'un grand secours pour le patient.

  • Pouvez-vous m'indiquer comment on se procure un carnet pour noter les prises de nourriture pendant et hors des repas afin de ne pas en oublier et connaître les calories ingérées plus précisément ?

Vous pouvez tout trouver sur Internet.

  • Suite à un surpoids important, est-il possible de retrouver son poids initial ou de forme malgré les désordres créés par une alimentation chaotique (augmentation des cellules graisseuses, etc) ?

C'est toujours un combat de longue haleine et on a toujours dans la tête un poids idéal trop bas...De toute façon, c'est le corps qui décide quand on rentre dans un équilibre qui lui plaît.

  • J'ai commencé à prendre la pilule contraceptive, c'est en la prenant que j'ai commencé à grignoter davantage (gâteaux, fruits...) et je constate que j'ai des excès d'envie de manger qui sont irrépressibles (je ne peux pas m'en empêcher !). Je ne veux pas en parler avec mes parents de peur qu'ils ne comprennent pas cette irrésistible envie de manger à certains moments de l'année, que dois-je faire ? 

Il y a peut être aussi un changement de mode de vie ? C'est toujours très compliqué, ces problèmes, et les raisons sont rarement uniques. Il faut en parler avec une copine, le gynéco....

  • Pour les compulsions alimentaires, vers qui faut-il se tourner ?

Soit une maman, soit une copine, soit un psy (si vraiment cela met en danger votre équilibre), soit une diététicienne, soit un nutritionniste.

  • Lorsque l'on a envie de grignoter vers 22 h lorsque l'on regarde la télévision, que vaut-il mieux manger ?

Un fruit ou une compote ou un dessert allégé ou boire un verre de lait (vache ou soja...).

  • En surpoids depuis dix ans (IMC ce jour : 29,6), je ne mange ni entre les repas, ni gras, ni sucreries, sauf du chocolat noir (deux carrés le soir à cause d'insomnie et le matin deux petites madeleines). Je cherche à perdre du poids en étant accompagnée.

Il y a sûrement trop de calories lors des repas. Si vous êtes sur Paris, je consulte dans le 16ème.

  • J'ai subi une ablation de la thyroïde il y a 18 mois, mon traitement n'est pas encore équilibré, j'ai tendance à grignoter, comment gérer cette situation et y a-t-il un lien ?

Il faut en priorité équilibrer la thyroïde, c'est la clé !

  • C'est quoi un dessert allégé rigolo ?

Un truc sympa au chocolat, à la pistache, au caramel... le marché est vaste. C'est un truc qui vous fait plaisir.

  • 20 kg à perdre, je mange depuis trois semaines des protéines et réintroduis quelques légumes (excepté les légumineuses) et je mange des produits laitiers allégés, et j'ai supprimé les sucreries, cela ne me manque pas. Mais la balance indique seulement une perte de 2 kg, comment arriver à perdre davantage ? C'est assez décourageant.

Ne vous pesez surtout pas tous les jours (une fois par semaine). Les légumes devraient déjà être réintroduits. Les produits laitiers sont aussi des protéines. Il faut réintroduire aussi des fruits. Mais là, on est dans l'anarchie et le découragement, ce n'est pas facile !

  • Quant à moi avec une maman obèse habituée à me donner beaucoup de sucreries, j'ai eu aussi une période de surpoids. Ma tactique est de ne manger que lorsque j'ai faim et peu importe l'heure sauf la nuit et ça marche plutôt pas mal. 10 kg de perdu en six mois environ et sans frustration car je me fais plaisir en sucreries quand j'en ai vraiment envie. Je pense global et non en jour.

Bravo ! Chacun à son propre équilibre et il s'agit de le trouver et d'y prendre plaisir ! Le plaisir doit être de ne pas grossir et non plus de manger n'importe quoi.

Non, c'est juste une mauvaise habitude.

  • Suite à un surpoids (hypothyroïdie), les médecins me demandent de supprimer complètement le sucre. Cela m'est impossible sur du long terme. Que faire ?

C'est idiot... Corps et cerveau ont besoin d'un minimum de sucre pour fonctionner.

  • En plus du sport et de réduire mes assiettes, y a-t-il autre chose contre l'hyperphagie ?

Mangez lentement.

  • En fruits secs, les noix, noix de cajou, noix du Brésil, etc.. est-ce aussi intéressant que les amandes ?

Aussi intéressant....et aussi calorique !

  • J'ai un problème de surpoids, je veux maigrir mais n'arrive pas à tenir et cède au grignotage. Suis-je réfractaire à tous les régimes ? Que me conseillez-vous ?

C'est avant tout un problème de stress, de fatigue, de mode de vie, d'organisation. Faire ses courses, cuisiner, faire de l'exercice physique. Il faut commencer par accepter de changer de mode de vie, de changer ses habitudes. Et il faut de la patience.

  • Il peut être utile à faire connaître aux personnes souffrant de compulsions alimentaires : les associations comme par exemple ICA (Institut des conduites alimentaires) ou d'autres assez présentes en France.

Oui, oui, quand on est seul on se défend moins bien...

  • Les fonds de sauce me sont d'une grande aide pour éviter de cuisiner avec du gras. Sont-ils vraiment fiables sur le plan des ingrédients ?

Il faut bien regarder les étiquettes, mais effectivement, ça peut bien aider.

  • Si on n'a besoin que de 5 à 6 heures de sommeil par nuit, cela fait lever assez tôt si on évite de se coucher après minuit, et là, (je suis chez moi), c'est un petit déjeuner tôt et un deuxième à 10 heures !

Pas de souci. À 10 heures ça s'appelle une collation et c'est un fruit ou un yaourt....

  • J'ai perdu 2 kg depuis le 6 février (en ayant supprimé féculents, sucres, gras) et depuis plus de perte de poids, comment continuer à perdre du poids ?

Il faut de la patience, toujours, et parfois le corps a besoin de souffler. Trouvez votre équilibre à vous et ne supprimez pas les féculents le midi (une petite dose vous permettra de ne pas mourir de faim deux heures après le repas). Ne vous pesez pas tous les jours. Si vous êtes obsédée par la balance, vous ne maigrirez pas.

  • Mon grignotage consiste à manger beaucoup de sucre d'un coup (bonbons, gâteaux secs) 2 à 3 fois par jour sur des durées d'une ou deux semaines tous les deux mois, sans vrai repas. Après consultation pour un autre motif, je manque de cholestérol ! Je fais beaucoup de sport. Ma question : à long terme, y a-t-il un risque de diabète ou dérèglement du contrôle de la glycémie par excès de sucre ?

Oui, surtout si dans la famille il y a des antécédents.

  • Je grignote tout le temps, quelles solutions pour éviter le surpoids ?

Ca va mal finir. Il faut arrêter et trouver son équilibre, pas d'autre solution...

  • Je dîne normalement le soir, souvent la nuit je me réveille et je dois aller me chauffer une soupe de légumes (préparée maison). Suis-je malade ?

Non, c'est que la soupe doit être trop bonne !

  • J'ai 67 ans depuis deux ans, j'ai 2 kg dont je ne peux me débarrasser et j'ai tendance à prendre tout doucement 200 g ou 100g par mois tout en mangeant comme je l'ai toujours fait en équilibrant. Comment arrêter ce processus ?

Exercice physique !

  • Connaissez-vous un coupe-faim efficace ?

Coupe-faim, vilain mot… On peut conseiller la pectine qui gonfle dans l'estomac avant les repas principaux (ça réduit le volume de l'estomac). Et puis mangez lentement et buvez de l'eau.

  • Y a-t-il un âge où l'on est plus susceptible de grignoter ? Ou cela touche-t-il toutes les catégories ?

Toutes catégories, oui !

  • Pensez-vous que les substituts au sucre pur comme le sirop d'érable, le sucre glace, le miel soient meilleur que le sucre blanc ?

C'est toujours des calories.....Diminuez progressivement vos besoins en sucre et vous verrez que vous en perdrez l'habitude. Tout n'est qu'une question d'habitude !

En savoir plus

Le grignotage est la prise plus ou moins régulière d'aliments en dehors des repas. En nutrition, il est déconseillé car ces aliments consommés sont rarement équilibrés et cette pratique ne permet pas à l'organisme d'arriver à une sensation de satiété qui inciterait à s'arrêter de manger.

Suivant les cas, cette prise d'aliments peut être normale et même parfois indispensable comme après des efforts mais parfois elle sera superflue, appelée dans ce cas "grignotage".

Que ce soit pour lutter contre le stress, pour oublier la fatigue ou simplement par gourmandise, le grignotage guette à tout moment de la journée. Il est d'autant plus pratiqué que notre mode de vie s'accélère, incitant à une déstructuration des repas, et que les tentations sont constantes, face à une offre alimentaire très diversifiée et facilement accessible ! Neuf Français sur dix avouent grignoter. Il est particulièrement fréquent chez les adolescents, mais touche également les enfants, les mères de famille qui "picorent" en préparant le repas ou les adultes soumis à un rythme de travail effréné.

Quand on fait attention à sa ligne, on cherche forcément des solutions pour ne plus grignoter. Heureusement, il existe de nombreuses  astuces simples et faciles à adopter pour éviter le grignotage entre les repas.

En savoir plus sur Allodocteurs.fr :

Et aussi

 

Sponsorisé par Ligatus