Que faire lorsqu'on présente des symptômes d'hyper ou d'hypothyroïdie ?

Fatigue constante, irritabilité, frilosité… pas facile à vivre, surtout quand l'entourage ne nous comprend pas… Comment faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Que faire lorsqu'on présente des symptômes d'hyper ou d'hypothyroïdie ?

Les réponses du Pr. Philippe Touraine, chef du service endocrinologie à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris) :

"Devant de tels symptômes, on a tendance à faire plus facilement des dosages, des dépistages. Le médecin généraliste va faire des dosages de TSH qui est l'hormone qui régule à partir de l'hypophyse le fonctionnement de la thyroïde. Il s'agit d'une simple prise de sang que l'on réalise à n'importe quel moment de la journée. Si le taux de TSH est normal, a priori on élimine l'hyperthyroïdie ainsi que l'hypothyroïdie. On peut alors être rassurant avec le patient. Il faut tenir compte de ces symptômes mais la thyroïde ne sera probablement pas responsable."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • A-t-on l'espoir de voir un jour des greffes de thyroïde ? Après une thyroïdite d'Hashimoto, pourrais-je en bénéficier ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Sous lévothyroxine et bien suivie, est-ce normal que je sois souvent fatiguée, que j'aie les larmes faciles ? Y a-t-il un lien ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Une ablation de la thyroïde peut-elle amener des troubles cardiaques, articulaires et visuels ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Pr. Philippe Touraine, chef du service endocrinologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris)

Sponsorisé par Ligatus