Que faire contre les troubles du goût liés à la chimiothérapie ?

Ma chimiothérapie est terminée depuis deux ans, mais je n'ai pas retrouvé toutes mes sensations gustatives, est-ce normal ?

Rédigé le , mis à jour le

Que faire contre les troubles du goût liés à la chimiothérapie ?

Les réponses avec Silène Launay, diététicienne :

"Les troubles du goût sont l'effet secondaire que l'on remarque le plus souvent chez les patients. Des personnes vont avoir des aversions momentanées pour certains aliments. D'autres personnes vont trouver les aliments fades, dans ce cas on leur proposera plutôt de s'orienter vers des épices ou des herbes aromatiques plutôt que d'avoir la main lourde sur la salière. Quand les aliments paraissent trop acides, on peut leur conseiller de consommer un peu plus de laitages. Cela va permettre de tamponner un peu l'acidité des aliments (fromage blanc dans les compotes…). Souvent cela ne dure pas très longtemps. L'idéal est de s'adapter au mieux durant ces jours-là. Car cela intervient quelques jours après l'administration de la cure de chimiothérapie.

"Souvent les patients ont de grosses appréhensions sur certains aliments en disant "je ne mangerai plus jamais ça", "je ne goûterai plus à ça"… parce que cela les a rendu malade, parce que ce sont des souvenirs d'odeurs qui ne sont pas très agréables, qui leur rappellent le traitement… On va donc essayer de les refamiliariser avec ces aliments tout doucement."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :