Psy : quand le sport rend dingue

Outre les blessures physiques, les athlètes de haut-niveau peuvent souffrir mentalement quand les résultats ne suivent pas. Un suivi psychologique est alors proposé par les instances sportives. Le sport de haut-niveau serait-il mauvais pour la santé mentale ?

Rédigé le , mis à jour le

Psy : quand le sport rend dingue

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus