Produits alimentaires : des allégations santé mieux encadrées

Les allégations de santé présentes sur les étiquettes des produits alimentaires devront désormais correspondre à une liste éditée par la Commission européenne le 16 mai 2012. Cette liste contient 222 messages qui renseignent sur les propriétés sanitaires et nutritionnelles des aliments et ayant reçu un avis scientifique favorable. Les explications en vidéo.

Rédigé le

Produits alimentaires : des allégations santé mieux encadrées

Reportage de Setti Dali, Cécile Guéry-Riquier et Hervé Droguet (21 mai 2012)

 

C'est à la demande d'associations de consommateurs que l'Union européenne (UE) a décidé de réglementer ces allégations. Elles sont donc répertoriées et concernent les 27 pays membres de l'UE.

Dorénavant, le message "sans sucre", par exemple, ne peut être écrit que si le produit ne contient pas plus de 0,5 g de sucres par 100 g ou 100 ml. De même, l'indication "source de fibres" ne peut être apposée que si le produit contient au moins 3 g de fibres pour 100 g, ou au moins 1,5 g pour 100 kilocalories. L'appellation "sans matières grasses" indique que le produit ne contient pas plus de 0,5 g de matières grasses par 100 g ou 100 ml. Cependant, les allégations "à X% sans matières grasses" sont interdites. Et les aliments étiquetés "sans sel" ou "sans sodium" devront contenir moins de 0,005 g de sel ou de sodium pour 100 g.

Les producteurs de produits alimentaires ont jusqu'au début du mois de décembre 2012 pour ajuster les emballages à cette nouvelle norme européenne. Passé cette date, la Commission européenne précise que "toutes les allégations qui ne sont pas autorisées ou à l'examen seront interdites."

Ceci va simplifier le contrôle du respect de la législation car les autorités en charge "pourront désormais s'appuyer sur une liste unique d'allégations, assorties des conditions de leur utilisation", selon la Commission.

L'examen se poursuit pour près de 2 200 autres messages concernant principalement des produits à base végétale. Pour l'heure, la liste des 222 allégations autorisées est consultable en ligne pour tous les consommateurs, où qu'ils se trouvent dans l'UE.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus