Pour en savoir plus à l'oeil !

Avoir les yeux bleus "océan", verts "émeraude", marrons "noisette"... La couleur des yeux est un mécanisme complexe, souvent méconnu. Sur le Net, les clichés du professeur arménien, Suren Manveylan, permettent de découvrir nos yeux d'une autre façon... L'occasion pour nous de poser trois questions au Dr Adrien Sarfati, ophtalmologue.

Rédigé le , mis à jour le

Pour en savoir plus à l'oeil !
Pour en savoir plus à l'oeil !
  • Qu'est-ce qui fait que l'iris, ou plus généralement la couleur des yeux, diffère selon chaque individu ?

Dr Sarfati : "Ce qui fait la différence, c'est la pigmentation. Plus il y a de pigments marrons, plus l'iris, donc l'œil, apparaît foncé. Il faut savoir qu'il n'y a pas deux iris identiques dans le monde. Même nos deux yeux, n'ont pas le même iris. C'est une question de pigmentation, et bien évidemment une question de génétique. Les gènes des parents définissent majoritairement la future couleur des yeux de l'enfant, même si certaines variations existent."

Votre oeil n'aura plus de secret pour vous
  • Cette couleur peut-elle changer au cours de notre vie ?

Dr Sarfati : "La couleur des yeux ne change que très rarement au cours de notre vie, excepté durant nos premiers mois, les codes génétiques n'étant pas encore clairement établis chez le nourrisson !

"Par contre il est vrai que certains traumatismes, ou pathologies peuvent avoir des effets sur la couleur des yeux. L'autre élément pouvant avoir un impact est le fait que certains ont la particularité d'avoir un iris de plusieurs couleurs (la mélanine n'est pas répartie uniformément). En fonction de variations physiologiques (pression sanguine) ou extérieures (ensoleillement) la couleur transmise, ou tout du moins perçue par les personnes vous observant, peut changer."

  • Est-il vrai que les personnes aux yeux clairs sont plus fragiles ? Contractent-ils plus de maladies que les personnes aux yeux foncés ?

Dr Sarfati : "Les personnes aux yeux clairs sont plus photosensibles que les autres, c'est-à-dire qu'ils sont plus sensibles aux rayons lumineux. La pigmentation joue le rôle de filtre de l'œil.

"Plus l'œil est foncé, plus la pigmentation est présente, moins l'œil est sensible aux rayons lumineux. Par exemple, la dégénérescence maculaire liée à l'âge (maladie qui altère la vision) affecte un peu plus les yeux clairs, peut-être parce que l'un des facteurs de risque de cette maladie est l'exposition aux rayons solaires et que les yeux pâles ont moins de protection que les yeux foncés.

"Mais, je ne me permettrai pas de faire une généralité en affirmant que les personnes aux yeux clairs contractent plus de maladies que les autres !"

Voir les photos de Suren Manveylan :

Your beautiful eyes

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

  • Association Gêniris
    Association de soutien aux personnes atteintes d'aniridie et de pathologies rares de l'iris.