Pourquoi clignons-nous des yeux ?

Le clignement des yeux est un mouvement que nous reproduisons plus de 10 000 fois par jour, le plus souvent c'est un réflexe involontaire, mais on peut aussi le contrôler, quand on fait un clin d’œil ou que l’on ferme les yeux pour s’endormir, tout ça grâce à des muscles.

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi clignons-nous des yeux ?

Fermer les paupières fait travailler le muscle orbiculaire. L’ouverture, elle, est assurée par le muscle releveur de la paupière supérieure.

Mais après tout, cligner des yeux à quoi ça sert ? Et bien à les protéger de la poussière, grâce aux cils, qui jouent un peu le rôle de balais, et aussi à les hydrater. En se refermant, les paupières étalent les larmes, ce que les spécialistes appellent le film lacrymal, à la surface de la cornée, la membrane transparente qui recouvre l’oeil.

Composées d’eau et de lipides, les larmes sont produites par les glandes lacrymales. Les paupières jouent donc le rôle d’essuie-glace en évitant le dessèchement des yeux par l’air, le vent et la poussière. Mais chez certaines personnes, le clignement des yeux peut devenir incontrôlable.

C’est ce qu’on appelle le blépharospasme. Les muscles des paupières se contractent de façon anarchique. Pour ces patients, il est possible d’injecter de la toxine botulique qui va paralyser les muscles des paupières.

Pour finir sachez que le clignement des yeux est le réflexe le plus rapide du corps humain. Nos paupières se ferment et se relèvent en 125 millisecondes. Autrement dit … en un clin d’œil !