Peut-on associer médicaments à base de plantes et médicaments chimiques ?

Peut-on associer des médicaments à base de plantes et des médicaments "chimiques" ?

Rédigé le , mis à jour le

Peut-on associer médicaments à base de plantes et médicaments chimiques ?

Les réponses avec le Dr Jacques Labescat, médecin généraliste et phytothérapeute :

"Personnellement je me sers même des plantes pour désensibiliser. Les Français sont champions des hypnotiques et des anxiolytiques. Mais quand on arrête les hypnotiques et les anxiolytiques, il y a souvent une période durant laquelle on ne dort pas, où on est stressé… D'ailleurs le stress n'est pas mauvais. C'est la gestion du stress qui compte.

"On peut tout à fait associer par exemple la passiflore et la valériane. Ces deux plantes agissent au niveau des centres nerveux qui sont sensibles à toutes les drogues. Vous pouvez associer les deux durant une période et ensuite vous pouvez ne garder que les plantes pendant un certain temps.

"L'intérêt des plantes, ce n'est pas d'en prendre tout le temps mais de retrouver un équilibre. On peut faire des cures pour se redonner du peps… Et ensuite on va beaucoup mieux. En moyenne les cures durent trois semaines, en automne, au printemps, lors des dépressions saisonnières…

"Si on ne veut pas prendre de tisane notamment quand on a des problèmes de prostate, on peut conseiller la camomille en huile essentielle. Mettez une demi-heure, une heure avant le coucher deux gouttes d'huile essentielle de camomille (jamais pure) à l'entrée du nez. Les huiles essentielles doivent être diluées dans de l'huile ou dans de l'eau avec un dispersant. Cela nous permet de passer une très bonne nuit."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus