Maisons de retraite publiques, privées : quelles différences ?

Les maisons de retraite publiques, souvent moins chères que les privées, ont-elles des prestations de même qualité ?

Rédigé le , mis à jour le

Maisons de retraite publiques, privées : quelles différences ?

Les réponses avec Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa, Elodie Hemery, responsable du secteur médico-social à la Fédération hospitalière de France et avec le Dr Joëlle Perez, gériatre :

"Non les maisons de retraite publiques ont des prestations de même qualité que les maisons de retraite privées. Le tarif hébergement couvre les prestations d'hôtellerie, de restauration, les frais d'administration et également le coût du bâtiment. Le forfait soin couvre les salaires des infirmières. Et le forfait dépendance en fonction du niveau de perte d'autonomie de la personne, est variable. Les prestations sont sur ce tarif hébergement totalement incluses, ce qui n'est pas le cas dans le privé."

"Le tarif des établissements publics est subventionné par l'Etat et les Conseils généraux. D'un établissement à un autre les tarifs peuvent changer. La dichotomie n'est pas aussi importante entre privé et public."

"Dans le secteur public, tout est compris, tout est inclus."

"Dans le secteur public, les tarifs sont imposés. Dans le secteur privé, les tarifs ne sont pas imposés notamment ce que paie les gens. Les personnes paient la part de l'hébergement car en effet, les personnes ne voient pas tout ce qui est soin et dépendance, c'est occulte. La partie hébergement, c'est ce qui va faire varier le prix de la maison de retraite et il est fréquent que dans le secteur privé, il y ait un développement, une qualité du visuel, de l'esthétique, des chambres, des salons, de la restauration qui va majorer le prix et qui va donner des prestations parfois supérieures à celles du secteur public."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :