Les enfants en danger face au soleil

Avec l'été, les vacances à la mer ou à la montagne, et les activités en plein air, les enfants sont particulièrement exposés aux dangers du soleil. Pour mieux sensibiliser et informer le grand public de ces dangers, et mieux vous protéger, l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé (Inpes) lance une campagne nationale sur les risques solaires, du 1er juillet au 1er septembre 2013.

Rédigé le

Les enfants en danger face au soleil
Les enfants en danger face au soleil

Une exposition non protégée et prolongée dans l'enfance peut entraîner à l'âge adulte des cancers de la peau, dont le plus redouté, le mélanome. Plus fragiles et plus sensibles aux UV, les enfants doivent particulièrement s'en protéger. Aux parents donc d'être vigilants à l'approche de l'été.

L'Inpes donne quelques recommandations simples pour protéger vos enfants du soleil :

  • Eviter toute exposition au soleil entre 12h et 16 h.
  • Porter des lunettes de soleil, un tee-shirt et un chapeau à bords larges.
  • Appliquer de la crème solaire en couche suffisante toutes les deux heures ou après chaque baignade, sans oublier le cou et les pieds.

En 2010, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) dénombrait près de 1.600 décès à la suite d'un cancer de la peau dont la cause principale reste une surexposition au soleil. Dans un souci de prévention renouvelée, l'Inpes organise une campagne nationale de sensibilisation et d'information sur les risques solaires du 1er juillet au 1er septembre 2013.

L'exposition aux UV facteur de mutations génétiques

"Un coup de soleil important dans l'enfance peut provoquer des mutations génétiques des cellules de la peau, qui n'arrivent plus à se réparer correctement. Ceci peut entraîner, des années plus tard, le développement d'un mélanome", explique le docteur Thanh Le Luong, directrice générale de l'Inpes. En effet, les défenses naturelles de l'organisme des enfants sont plus fragiles avant la puberté. Ils "doivent être protégés en priorité et avec une attention sans faille", souligne l'Inpes.

Les Français manquent de vigilance

Conscients des conséquences provoquées par une surexposition au soleil, les Français font tout de même preuve d'imprudence. L'Inpes constate ainsi que les idées reçues sont ancrées dans les mentalités. "Un Français sur cinq pense que les coups de soleil préparent la peau en la rendant moins vulnérable au soleil", estime l'Institut dans un communiqué. Ou encore, 79% des Français n'appliquent pas de crème solaire sur leur peau.

Le mélanome est le neuvième cancer le plus fréquent en France, avec 9.780 nouveaux cas en 2011 et 1.620 décès, d'après les chiffres de l'Institut national du cancer (Inca).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :