Les cancers gériatriques sont-ils plus durs à guérir ?

Les cancers gériatriques sont-ils plus durs à guérir ? Les réponses avec le Pr Olivier Saint Jean, chef du service gériatrie à l'hôpital européen Georges Pompidou (Paris).

Rédigé le , mis à jour le

Les cancers gériatriques sont-ils plus durs à guérir ?

"Les traitements dont on sait qu'ils sont curatifs à un âge jeune, sont difficiles à appliquer dans leur totalité chez des personnes âgées. On a un vrai problème de science. Aujourd'hui nous n'avons pas de preuves qui permettent de dire que tel ou tel protocole qui comporte telle ou telle adaptation de doses de médicament par exemple, va être la meilleure chance pour le patient. Nous sommes en train d'adapter un peu en permanence le traitement. Cela se fait en discussion collective lors des réunions de concertation pluridisciplinaire et cela se fait surtout au quotidien. Les patients qui débutent des séquences de traitement oncologique dans le grand âge doivent être en permanence évalués à chaque étape du traitement dans la pertinence du traitement et des doses. Le suivi est très rapproché.

"Des diplômes sont mis en œuvre. L'INCa a récemment fait un bilan : plus de 600 gériatres sont formés à l'oncologie ce qui est beaucoup par rapport au nombre de gériatres. On observe très bien un engouement très fort pour se former chez les gériatres parce qu'au quotidien, dans les hôpitaux, ce sont les problèmes les plus fréquemment rencontrés.

"Les oncologues prennent de plus en plus en charge de malades très âgés et les oncologues sont des médecins qui ont une culture pluridisciplinaire très riche. Donc très naturellement ils font appel aux gériatres pour un grand nombre d'entre eux, ce qui n'est pas forcément le cas des autres disciplines médicales qui ont moins d'appétence pour les multidisciplinarités. Ce mouvement est très important et se fait principalement dans les centres hospitaliers généraux puisque c'est là où l'essentiel des cancers des malades âgés sont pris en charge."

En savoir plus sur les cancers des personnes âgées

Dossier :

Questions/réponses :