L'heure du décès à vue de nez

Un chercheur italien a découvert un nouveau moyen de déterminer l'heure du décès à partir des poils de nez...

Rédigé le

L'heure du décès à vue de nez
L'heure du décès à vue de nez

Les vibrisses, plus communément appelées poils de nez chez l'homme, continuent de bouger peu après la mort. C'est ce qu'a constaté Biagio Solarino de l'Institut médico-légal de Bari, en Italie. Cette découverte permettrait d'affiner l'estimation de l'heure du décès. En effet, les paramètres pris en compte pour obtenir cette information, telle que la chaleur du corps ou le degré de décomposition, peuvent être perturbés par l'environnement.

Le chercheur a découvert que les battements des poils de nez, qui se poursuivent jusqu'à 20 heures après la mort, ralentissaient de manière prévisible. Si cette méthode est effectivement insensible aux facteurs environnementaux, elle pourra être d'une grande aide lors des enquêtes.

Les poils de nez servent à protéger l'homme en filtrant une partie des impuretés contenues dans l'air.

Non content de faire parler les cadavres on va pouvoir leur tirer les vers du nez

Source : "Inside of nose reveals time of death", New Scientist, 3 octobre 2011.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :