Junk food : se fixer des limites ?

Est-ce un bon compromis de se limiter à un fast-food par mois ?

Rédigé le , mis à jour le

Junk food : se fixer des limites ?

Les réponses du Dr Laurence Levy-Dutel, nutritionniste, endocrinologue :

"Un fast-food par mois ou une fois par semaine, ça ne pose aucun problème. Après il faut voir ce qu'il y a autour. Si on pratique une activité physique, que l'on mange également des légumes… il n'y a aucun problème. Il ne faut pas diaboliser les fast-foods."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Comment se fait-il que la faim revienne environ deux heures après qu'on ait mangé plus qu'il n'en faut dans un fast-food ?
    Voir la réponse en vidéo**
  • Les médias dénoncent souvent les multinationales de la malbouffe. Mais qu'en est-il des kebabs et compagnie ?
    Voir la réponse en vidéo**
  • En quoi les fast-foods sont-ils différents des cantines scolaires ou hospitalières ? Tous proposent des plats immangeables !
    Voir la réponse en vidéo**
  • Une étude très récente du centre universitaire des Saints-Pères montrerait un lien fort entre cancer et junk-food. Est-ce vrai ?
    Voir la réponse en vidéo**

** Les réponses du Dr Laurence Levy-Dutel, nutritionniste, endocrinologue