Faut-il un diplôme pour pratiquer des massages ?

Faut-il un diplôme pour pratiquer les massages californiens, ayurvédiques, etc. ? Que penser des sites Internet qui en proposent ?

Rédigé le , mis à jour le

Faut-il un diplôme pour pratiquer des massages ?

Les réponses avec le Dr Dominique Bonneau, médecin du sport spécialiste de médecine physique et de réadaptation, et avec Renato Pappalardo, praticien et formateur en massage bien-être :

"Dans les pays d'origine, puisque la France n'est pas encore tout à fait alignée sur ce qui se passe d'un point de vue économique, l'Etat n'a pas encore totalement réglé cette histoire de métier. Dans les pays d'origine, il faut un diplôme c'est la raison pour laquelle les formateurs ou les personnes expérimentées sont partis se former au Japon, en Inde, au Canada. Cela n'a rien à voir avec la thérapie manuelle. Ce sont des approches globales. Ce qui fait la différence, c'est que les techniques restent quasiment les mêmes mais le rythme change, le cadre change.

"Les partenaires (clients) cherchent à modifier des rythmes trop polarisés sur du yin, c'est-à-dire très lymphatique (plus d'énergie, plus de vitalité ou à l'inverse un excès de stress, de tension qu'ils n'arrivent plus à canaliser). La pratique qui dure à peu près entre une heure et une heure et quart peut aider à améliorer, à équilibrer la polarité qui nous manque."

"Parmi les kinésithérapeutes, un certain nombre pratique ces massages. Ils réalisent pendant une trentaine de minutes un massage complémentaire d'une thérapie. Ensuite le choix se fait par le bouche à oreille. La compétence et la réputation sont primordiales."

En savoir plus sur le massage

Dossier :

Questions/réponses