Des crises d'angoisse non exprimées peuvent-elles conduire au suicide ?

Des crises d'angoisse non exprimées, vécues par un adolescent, peuvent-elles conduire au suicide ?

Rédigé le

Des crises d'angoisse non exprimées peuvent-elles conduire au suicide ?

Les réponses avec le Dr Alain Braconnier, psychiatre au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière :

"Malheureusement oui, des crises d'angoisse non exprimées peuvent conduire au suicide. Des études montrent que les crises d'angoisse sont beaucoup plus précoces qu'on le pensait. Le pic de survenue se situe aux alentours de 15-20 ans. Les crises d'angoisse commencent parfois dès la fin de l'enfance, puis elles peuvent se poursuivre.

"On a également découvert qu'il y avait un risque suicidaire plus important. Le Dr Jean-Pierre Lépine a montré que chez les sujets ayant des crises d'angoisse à l'adolescence, le risque suicidaire est beaucoup plus important que chez des personnes qui n'avaient pas ces crises d'angoisse. Il faut donc être attentif aux crises d'angoisse, notamment quand elles se multiplient et quand elles ont d'importantes conséquences."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :