Coupe du monde de rugby : 300 contrôles antidopage

Alors que la Coupe du monde de rugby commence vendredi 9 septembre 2011, les organisateurs ont décidé de mettre toutes les chances de leur côté afin de faire face au dopage. 300 contrôles urinaires et sanguins auront lieu pendant la compétition, aussi bien les jours de match, que les jours de repos.

Rédigé le , mis à jour le

Coupe du monde de rugby : 300 contrôles antidopage
Coupe du monde de rugby : 300 contrôles antidopage

Effectués par l'agence antidopage néo-zélandaise "Drug free sport New Zealand", les échantillons seront ensuite analysés par les laboratoires australiens.

"Il s'agit du plus large programme mené lors d'une Coupe du monde. Des joueurs de chacune des vingt équipes participant au Mondial seront contrôlés", assure Tim Ricketts, responsable de la lutte antidopage de l'International Board (IRB). "Le fait d'effectuer des contrôles urinaires et sanguins nous permettra de rechercher tous les produits, y compris l'érythropoïétine (EPO)", a-t-il ajouté. Cette protéine naturelle, qui permet de régir la production de globules rouges par la moelle, est généralement utilisée pour le traitement de patients atteints de déficiences rénales et soumis de ce fait à des dialyses.

En plus de ces contrôles, 295 tests ont été menés en amont sur les vingt équipes participant au Mondial. Tous se sont révélés négatifs, a indiqué le responsable du programme antidopage.

La France en revanche ne fait pas figure de modèle. L'ailier Yoann Huget a été exclu de l'équipe de France, le 4 août 2011, après avoir déserté trois contrôles. L'agence française de lutte contre le dopage lui a attribué trois avertissements, avant de le suspendre de l'équipe pour trois mois. Même sort pour le japonais Ryohei Yamanaka, suspendu jusqu’en 2013 par sa fédération pour un contrôle positif effectué en avril 2011. Selon le joueur, les résultats auraient été faussés par l'utilisation d'un crème pour faire pousser la moustache.

Enfin, l'International Board a annoncé l'organisation d'une journée spécifique de lutte contre le dopage, le 25 septembre 2011. Lors des trois matches de la Coupe du monde disputés ce jour-là, Argentine-Ecosse, Irlande-Russie et Fidji-Samoa, chaque joueur portera avant le coup d'envoi un tee-shirt portant l'inscription "gardons le rugby propre".

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur :

Dans les médias :