Certaines IST peuvent-elles se déclarer longtemps après la contamination ?

Existe-t-il une IST qui se déclarerait longtemps après la contamination ?

Rédigé le , mis à jour le

Certaines IST peuvent-elles se déclarer longtemps après la contamination ?

Les réponses avec le Dr Pierre-Patrice Cabotin, dermatologue et vénérologue :

"Les chlamydias peuvent se déclarer dans un délai de trois semaines environ. Parfois les symptômes sont tellement discrets que l'on ne peut s'en rendre compte que plus tardivement. Il peut donc y avoir un délai relativement long. Les condylomes peuvent se déclencher longtemps après puisque le virus peut rester latent pendant quelques mois voire plus, et ne se déclarer qu'à un moment donné. C'est la raison pour laquelle avec les condylomes on se demande qui nous a contaminé… Il est très difficile de le savoir.

"Maintenant on parle davantage des condylomes au niveau buccal alors qu'on n'en parlait pas du tout il y a 10 ans. On commence également à dire que les cancers de la gorge sont dus à la présence de papillomavirus dans la bouche et dans la gorge. La fréquence des condylomes dans la population générale est très importante. Du coup on voit apparaître des contaminations plus fréquentes. Les contaminations anales sont très fréquentes y compris chez des personnes qui n'ont pas de rapports anaux. Dépister systématiquement l'anus quand quelqu'un a des condylomes génitaux n'est pas toujours facile à faire accepter. Mais on découvre très souvent des condylomes même s'il n'y a aucun rapport."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

* Les réponses avec le Dr Pierre-Patrice Cabotin, dermatologue et vénérologue