Aphasie : des risques de récidive après un coma ?

Il y a 30 ans, suite à une éclampsie, j'ai fait un coma de 22 jours, au réveil j'étais aphasique. Y a-t-il un risque de récidive en vieillissant ?

Rédigé le , mis à jour le

Aphasie : des risques de récidive après un coma ?

Réponses du Dr Marc Teichmann, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière :

"La question est de savoir si la personne a été aphasique ? Est-ce qu'elle était mutique ? Est-ce qu'elle était dans un état où d'autres régions qui vont initialiser le langage ne marchaient plus ? Une éclampsie, ce que l'on appelle une encéphalopathie hypertensive, c'est-à-dire une atteinte du cerveau suite à une poussée hypertensive, se situe plutôt dans les régions antérieures occipitales, derrière la tête où ne se situe pas le langage. Mais ça n'empêche pas que ces lésions, cet œdème qui se crée pendant la poussée hypertensive se propage un peu plus vers des régions antérieures vers Wernicke."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • Est-ce que la compréhension est toujours affectée dans l'aphasie ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Je suis aphasique pendant et après certaines de mes crises de migraine ophtalmique. À quoi cela est-il dû ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • L'aphasie de Broca touche-t-elle de la même manière toutes les langues chez les personnes en parlant plusieurs ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Avoir des difficultés pour trouver les mots, perdre le fil de la phrase, inverser les syllabes, est-ce des symptômes d'aphasie ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses du Dr Marc Teichmann, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Sponsorisé par Ligatus