Alcool et grossesse : quelle quantité ?

À partir de quelle quantité d’alcool y a-t-il un risque pour le fœtus ? Un verre d’alcool de temps en temps, un par mois par exemple, est-il dangereux pour le fœtus ?

Rédigé le , mis à jour le

Alcool et grossesse : quelle quantité ?

Les réponses avec le Dr Magloire Gnansounou, pédiatre à l’hôpital de Maubeuge (59) et Maïca Reichert, sage-femme coordinatrice du réseau "Maternité et addication" (Strasbourg).

" Il s’agit d’une mesure de précaution significative : on dit aujourd’hui « zéro alcool pendant la grossesse ». Il y a quelques années, on avait fixé un seuil à 2 verres par jour car en suivant pendant 3 ans, des femmes qui buvaient plus de verres et d’autres moins, on avait constaté que seuls les enfants de mères buvant plus de 2 verres par jour avaient des difficultés. En réalité, après plus de 6 ans de suivi, on s’est aperçu que même les enfants de mères buvant moins de 2 verres par jour présentaient des difficultés de l’apprentissage scolaire. C’est pour cela que l’on dit désormais qu’il n’y a pas de dose en dessous de laquelle on est certain que l’alcool n’est pas toxique.  

"Ce que nous devons savoir et partager, c’est que la grossesse est un choix. Donc on veut que cela se passe bien, nous pédiatres. On veut accueillir des enfants qui vont très bien. Donc pendant 9 mois, mieux vaut ne pas consommer du tout d’alcool."

Sponsorisé par Ligatus