« Suicide de vieux » : un appel à la mobilisation

Michèle Delaunay, la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, lance un appel à la vigilance de tous après plusieurs suicides de personnes âgées.

Rédigé le

« Suicide de vieux » : un appel à la mobilisation
« Suicide de vieux » : un appel à la mobilisation

Dans son blog, la ministre cite trois exemples de suicides survenus ces derniers jours, et rappelle que le sujet est dramatiquement de saison : « Les suicides d’âgés augmentent en nombre et l’été leur est propice. L’été où la solitude est plus grande, l’isolement de tout et de tous. L’inutilité, le vide, la révolte. Le regret sans doute de la splendeur du monde et d’une vie autre. » Dans un communiqué, Michèle Delaunay parle également de l’ « accompagnement insuffisant face à la souffrance et bien souvent à la maladie ».

Elle lance donc un appel à la mobilisation, car « chacun de nous est comptable de ces suicides : proches - à tous les sens du terme - parents, pouvoirs publics, lesquels, in extremis, ne peuvent pas tout car ce sont souvent les dernières heures qui emportent la décision de passer à l’acte. » Et elle s’engage à ce que ce sujet soit une priorité de la loi sur la perte d’autonomie qui est en préparation, afin notamment de lutter contre l’isolement des personnes âgées, améliorer leurs conditions sociales.

Selon les chiffres de l'association France Prévention Suicide (2010), c'est dans la tranche des personnes de plus de 85 ans que l'on observe les taux les plus élevés: 39,7 morts par suicide pour 100.000 habitants de plus de 85 ans, soit deux fois plus que chez les 25-44 ans.

En savoir plus



Sponsorisé par Ligatus