Interphone : le lien entre téléphonie mobile et cancer n'est pas avéré

Il y a de la friture sur la ligne et on n’y comprend plus rien ! C’est ce que l’on peut conclure de l’étude Interphone qui a été rendue publique et qui se penchait sur le risque de cancer du cerveau pour les utilisateurs de téléphone mobile. Lancée en 2000 dans 13 pays dont la France, il a fallu 4 ans d’analyses, d’interprétations, de débat et de compromis...

Rédigé le

Interphone : le lien entre téléphonie mobile et cancer n'est pas avéré