Téléconsultation d'ophtalmologie : pour en finir avec les délais d'attentes à rallonge !

A Saint-Quentin, dans les Hauts-de-France, un centre de télémédecine dédié à l'ophtalmologie vient d’ouvrir. Une solution pour pallier le manque de médecins dans ce désert médical.

Alexandra James
Rédigé le , mis à jour le

A Saint-Quentin, les patients expérimentent pour la première fois une consultation d'ophtalmologie à distance. Martine vient aujourd’hui pour une baisse de la vision. Les rendez-vous s’effectuent en deux temps, avec pour commencer, un pré-examen avec un orthoptiste.

Ewan Congard, orthoptiste à Saint-Quentin :
"C’est une partie de la pré-consultation. On fait tout ce qui est réfraction pour voir au niveau de la vue s’il y a du changement. On fait aussi un fond d'œil par précaution. On prend aussi la tension oculaire. C’est surtout du dépistage pour envoyer les informations au médecin".

Transmissions de documents en amont

La pré-consultation terminée, la patiente s'entretient avec le médecin en téléconsultation. Elle s’installe dans une salle isolée, pour la téléconsultation avec une ophtalmologiste basée à Lille.

Les documents ont été transmis au Dr Ghita Guedira, qui va pouvoir analyser le bilan de l’examen et recevoir sa patiente.

Des patients très satisfaits

Dr Ghita Guedira, ophtalmologiste à Lille :
"Effectivement il y a une petite modification de la réfraction, ce qui est normal, parce que vous êtes dans une tranche d’âge ou la vue évolue beaucoup". 
"Quand un patient rentre dans le circuit de la téléconsultation, il est parfaitement sécurisé. Si tout va bien, il repart avec son ordonnance de lunettes, son compte rendu et son délai de re-consultation. Par contre, s'il y a la moindre anomalie, on lui offre un rdv dans des délais en fonction de l’état d’urgence".

Chaque jour, une quarantaine de consultations comme celles-ci, prises en charge par l’Assurance maladie, sont assurées dans ce centre. 

Martine Varone, patiente  :
"Je suis très satisfaite. C’est un dépistage qui a été pour moi sérieux et précis".

Lutter contre les déserts médicaux

Martine repart avec une ordonnance pour de nouvelles lunettes. Une solution idéale pour les Saint-Quentinois. La ville compte plus de 50 000 habitants, mais seulement 15 ophtalmologistes.

Béatrice Berteaux, maire-ajointe en charge de la santé à Saint-Quentin  :
"Les délais sont de plus de 6 mois à 1 an pour les consultations de base. Obligatoirement le système mis en place va réduire les délais, c’est logique. On va avoir moins de délais pour certains patients".

Pour ces nouvelles téléconsultations, en expérimentation pendant un an, les délais d’attente sont d’une quinzaine de jours.