1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

Ch@t : Réveiller sa libido

Ch@t du 4 avril 2011 : Le mot libido est aujourd'hui synonyme de désir sexuel mais ce désir sexuel recouvre bien des choses et la libido concerne aussi bien le corps que la tête. Différents facteurs, physiques et psychologiques peuvent être à l'origine d'une baisse de la libido : la routine, la fatigue, le stress, la dépression, les médicaments, la maternité, la ménopause...

Rédigé le , mis à jour le

Ch@t : Réveiller sa libido
Ch@t : Réveiller sa libido
Sommaire

Les réponses de Christophe Marx, sexologue

  • J'ai 22 ans et je n'ai plus envie de mon conjoint avec qui je suis depuis 4 ans. Est-ce que cela peut être dû à ma prise de poids importante ?

Il y a tant d'autres raisons qui peuvent expliquer cela. Mettez la prise de poids en numéro 20 et cherchez les 19 autres possibles !

  • Comment expliquer la différence de désir entre homme et femme ?

Les hommes ont besoin de faire l'amour pour se sentir bien, les femmes ont besoin de se sentir bien pour faire l'amour !

  • Je prends du bromazépam tous les soirs. Est-ce que cela peut expliquer la disparition de ma libido ? Que faire pour la réveiller ?

Diminuer les médicaments qui vous "abrutissent" avec l'accord de votre médecin et trouvez l'énergie animale qui est en vous !

  • La perte de libido peut-elle être un symptôme précurseur d'une dépression sous-jacente ?

Oui, c'est même un signe assez fréquent. Mais ne vous précipitez pas sur les antidépresseurs. Parlez avec votre entourage, votre médecin, votre conjoint...

  • J'ai 27 ans et je suis maman depuis 7 mois. J'allaite mon enfant, et j'ai des troubles du désir depuis 3 ans. Mais depuis mon accouchement, je fais du vaginisme. Est-ce dû à ce trouble du désir ?

Vous pourrez bénéficier d'une psychothérapie avec un praticien spécialisé en sexologie. N'attendez pas.

  • J'ai 30 ans et j'ai souvent envie de mon mari dans la journée. Mais quand arrive le moment où nous pouvons faire l'amour, je n'ai plus envie. Qu'est-ce que cela peut-être ?

Où sont les enfants ? Peut-être êtes vous épuisée ? Vous avez sans doute besoin de refaire le lien avec votre mari.

  • Mon mari m'a trompé il y a 3 ans. Depuis, notre sexualité est en dents de scie. Je suis très demandeuse, mais lui a une grosse baisse de libido. De plus nous avons une petite fille de un an, cela a modifié les choses pour lui. Que faire pour retrouver une sexualité épanouissante car cela est pesant pour moi ?

Demandez à bénéficier d'une thérapie en couple. Quelques entretiens sont parfois nécessaires pour repartir du bon pied, avec l'aide d'une tierce personne neutre, compétente et bienveillante !

  • Je n'ai jamais eu d'orgasme vaginal. Est-ce que cela peut avoir un lien avec mon manque de libido ?

Peu importe d'où vient l'orgasme, cessez de vous polariser sur cette question et soyez vous même.

  • Est-ce que les sex toys peuvent contribuer à relancer une libido un peu triste ?

Oui, comme leur nom l'indique, ce sont des jouets : donc amusez vous !

  • L'allaitement au sein peut-il être un facteur de la baisse de libido ? Car depuis la naissance de notre fille, 2 mois maintenant, je n'ai plus aucun désir.

Quand vous êtes proche de votre enfant, soyez pleinement dans la relation avec elle, mais sachez aussi de temps en temps prendre de la distance. N'oubliez pas la femme qui est en vous, et retrouvez votre conjoint. Ce n'est pas facultatif même pour l'avenir de votre fille.

  • Doit-on aller systématiquement en couple voir un thérapeute ? J'ai clairement l'impression que c'est moi qui ait un problème à régler.

Même si apparemment, le problème est centré sur vous, c'est le couple qui est freiné. Le conjoint peut découvrir aussi un problème caché. Et éventuellement servir de co-thérapeute...

  • Pendant ma grossesse, ma libido était très bonne mais depuis que j'ai accouché, il y a 2 mois, je n'ai pas forcément envie. Mon mari commence à se poser des questions. Je trouve toujours l'excuse de m'occuper du bébé ou je fais en sorte que ce soit rapide pour lui faire un peu plaisir. Mais moi je ressens peu de plaisir dans ce cas. Que dois-je faire ? Cela va-t-il redevenir comme avant ?

Pas comme avant, mais cela peut évoluer favorablement. Sachez prendre de la distance avec le bébé, donc avec la mère qui est en vous. Vous êtes femme avant d'être mère. Et votre enfant a besoin d'être l'enfant d'une femme qui se connait et se respecte. Mettez vite de l'énergie dans votre couple. Votre enfant vous dira merci.

  • Est-ce normal de trouver l'acte sexuel sale ?

Ce n'est pas le cas. Ce n'est pas sale : qui donc a intérêt à répandre ces mensonges ?

  • Je suis sous antidépresseurs depuis un an et je n'ai plus aucune libido. Que faire ?

Traitez votre dépression avec une psychothérapie efficace et déterminée. Lancez vous ! Les médicaments ne sont que des béquilles qui souvent prennent la place des jambes.

  • Mon mari a 35 ans et moi, j'ai 31 ans. Nous sommes ensemble depuis 2 ans. Le problème est que mon compagnon n'éjacule lors de nos rapports qu'en se masturbant. Ca me fatigue. Je ne sais plus quoi faire, et je l'aime malgré tout ?

Laissez le éjaculer quand il veut et de la manière qu'il veut. Décrispez l'enjeu, et occupez vous de votre plaisir à vous !

  • Comment continuer à avoir envie lorsqu'on fait l'amour par obligation à cause d'une conception d'enfant difficile ? Je suis sous traitement hormonal donc je suis forcée d'avoir des rapports tous les jours du mois.

Il faut en parler avec votre conjoint, et trouver des circonstances plus ludiques. Et ne pas faire l'amour que pendant les périodes de fécondité.

  • J'ai 20 ans, je ne ressens pas d'envie de faire l'amour même lorsque je suis avec mon partenaire. Il faut que ce soit lui qui me donne envie. Est-ce normal ?

Si vous répondez bien à ses sollicitations, pourquoi pas... Vous verrez qu'un jour, et de temps en temps, vous prendrez vous aussi l'initiative. Mais ce n'est pas obligatoire, et une femme est "normale" même si elle ne prend pas l'initiative.

  • Sous ménopause artificielle à 39 ans, pour cause de cancer du sein, sous trastuzumab à vie, je n'ai plus de libido. Quelles sont les solutions ? Je suis célibataire et jeune. Je n'ai plus de désir.

La fonction crée l'organe. Respectez la chronologie et trouvez un chéri, qui vous désire. Et vous verrez que la femme qui est en vous, se réveillera !

  • J'ai 20 ans et je suis avec mon copain depuis 4 ans. Depuis environ 3 ans, j'ai de moins en moins envie de faire l'amour. Pourquoi ? Que faire ?  

Engagez vous avec lui. Faire l'amour, ce n'est pas seulement un geste voluptueux, mais s'inscrit dans une démarche de vie. S'il refuse de s'engager avec vous, vous avez peut être une piste pour comprendre pourquoi vous l'avez mis à distance.

  • J'ai 25 ans et j'ai une perte d'érection quand je fais l'amour avec ma copine. Il y a des rapports où tout se passe bien, puis d'autres où c'est le coup de mou. Est-ce normal ?

Oui, un homme n'est pas une machine. L'érection ça va et ça vient ! Si les coups de mou deviennent si fréquents qu'ils entravent votre vie sexuelle, consultez un psychothérapeute.

  • Comment faire pour réveiller ma libido ?

Trouvez un chéri qui vous aime et qui soit attentionné. Si vous êtes seule, ou avec un mari grognon qui ne vous regarde plus, ne vous étonnez pas de ne plus avoir envie !

  • Est-ce qu'un hypnothérapeute peut m'aider à guérir du vaginisme et d'avoir une libido ?

Si c'est un bon professionnel, oui ! Peu importe la technique, s'il la connait bien, il vous aidera.

  • J'ai 22 ans et je n'ai pas de règles. Je suis stérile. Et je n'ai pas de libido. Est-ce lié ? Que faire ? 

Parlez en avec votre gynécologue. Vous avez sans doute besoin d'une aide psychothérapeutique : demandez lui des bonnes adresses.

  • J'ai l'impression que la fellation est un acte dégradant, et j'ai du mal à la réaliser, même quand mon mari me le demande. J'ai envie de lui faire plaisir, mais c'est plus fort que moi. Que faire ?

Parlez en avec lui, et prenez le temps qu'il vous explique bien ce qui lui plait dans cet acte. Sans doute ses mots, pourront-ils personnaliser, donc adoucir la chose.

  • J'ai 35 ans, 4 enfants et surtout un surpoids important. J'ai un implant depuis 2 ans environ et je suis sûrement dépressive. Ma libido est nulle. Je crains toujours le coucher. Comment me faire aider ?

Trouvez un bon psychothérapeute pour sortir de votre dépression.

  • Pourquoi faire appel aux psychothérapeutes ?  Je trouve ça suspect.

L'alternative à la psychothérapie, ce sont les médicaments psychotropes : eux ne sont pas suspects ?

  • En couple depuis 15 ans, mon mari qui n'a jamais été très actif sexuellement, n'a plus envie de moi depuis 10 ans. Il me dit qu'il m'aime, qu'il m'est fidèle, et il ne veut pas que je le quitte. Mais il ne veut pas voir de thérapeute. Je me sens rejetée surtout que je fais beaucoup d'efforts vains pour réveiller son désir et la dépression me guette. Mon médecin me dit de divorcer. Y a-t-il d'autres solutions ?

Ce n'est pas à un médecin de donner de tels conseils. Mais si vous pensez que cette solution vous "sauverait la vie", alors vous pouvez l'envisager, sans que personne ne puisse vous donner un conseil dans un sens ou dans l'autre. C'est votre vie et votre responsabilité.

  • J'ai 27 ans et ça fait 9 ans que je suis avec le même homme. J'ai toujours envie de faire l'amour avec lui et si je m'écoutais, ce serait tout le temps. Pourtant il me satisfait mais est-ce normal que ce soit à ce point ? En me penchant un peu sur mon passé, aucun autre homme m'a procuré autant de désir que lui. Que puis-je faire pour diminuer un peu celle-ci ?

Que voulez-vous diminuer ? Quelle chance il a votre homme ! Mariez vous avec lui... et envoyez moi un faire part !

  • Est-ce qu'un sexologue est médecin ?

Pas forcément, il y a des sexologues non médecins. Vous trouverez les sexologues médecins ou non sur le site de l'association inter-hospitalo universitaire de sexologie.

  • J'ai 21 ans, en couple depuis 3 ans, je n'ai plus de libido. Que dois-je faire ?

Interrogez la femme que vous êtes. Avez-vous envie de faire votre vie avec cet homme ? Qu'il soit le père de vos enfants ? Si oui, engagez vous avec lui. Sinon, qu'est-ce que vous faites avec lui ?

  • J'aimerais sauver mon couple et ma famille de 3 enfants, mais je suis la seule à souffrir du manque de libido de mon mari. Comment faire s'il ne veut pas voir de sexologue ? Puis-je y aller seule ? Cela sera-t-il utile ?

Il vaut mieux y aller à deux, mais même seule, c'est mieux que rien. Allez en parler à une oreille attentive et formée !

  • Je veux faire ma vie avec lui et je veux qu'il soit le père de mes enfants. Alors que dois-je faire ?

Mariez vous. Cela vous permettra à tous les deux de prendre de la distance avec vos familles d'origine...

  • Depuis que je suis ménopausée précocement, ma libido est différente voire même en amélioration ? Y a-t-il un rapport ?

Génial. Vous vous sentez libérée du poids qui pèse sur les femmes "en période d'activité génitale", vous êtes dans une maturité joyeuse.

  • Je suis avec mon chéri depuis 6 ans, j'ai 25 ans et depuis 3 ans, je n'ai presque plus de libido. C'est l'homme de ma vie. Peut-on retrouver la libido par l'homéopathie en complément d'un travail sur soi-même ?

L'homéopathie ne peut pas faire de mal. C'est d'ailleurs le principe, non ?

  • L'élan vital c'est à dire un ensemble/une globalité ?

Oui.

  • J'ai 45 ans et j'ai eu 2 gros bébés de 3,9 et 3,6 kg. Malgré la rééducation périnéale, je ne ressens plus autant de plaisir qu'avant mes grossesses. De plus, je suis certaine que cela diminue également le plaisir de mon mari, qui, d'ailleurs n'éjacule plus en moi, et il ramollit assez rapidement. Que puis-je faire pour retrouver ma libido, mon plaisir d'autrefois, et un vagin plus étroit ?

Ce n'est pas une question de vagin étroit. C'est une question de relation entre vous. Si votre mari vous perçoit plus mère que femme, ça crée un problème de positionnement entre vous. Il n'y a pas de médicament pour cela, mais un bon sexologue, psychothérapeute ou conseiller conjugal.

  • J'ai déjà arrêté de prendre ma pilule actuelle et ma libido a augmenté. Mais je l'ai vite repris car j'ai eu une grande poussée d'acné. Actuellement, je suis sous isotrétinoïne pour justement arrêter la prise de la pilule. En attendant la fin de mon traitement pour arrêter la pilule, que puis-je faire pour retrouver ma libido ?  

Le meilleur traitement pour retrouver la libido, c'est une relation forte et plénière avec un chéri qu'on aime, en qui on a confiance, et qui est aussi désirant et vivant que nous. La pilule n'a rien à voir là-dedans.

  • Comment trouver un bon thérapeute ? J'ai envie de faire ce travail sur moi. Malheureusement mon mari ne m'y aide pas. Ca ne fait pas partie de son éducation.

Allez voir sur les sites de l'institut français d'analyse transactionnelle, celui de l'EMDR ou sur le site de l'association inter-hospitalo universitaire de sexologie. Ce ne sont pas des garanties (ça n'existe pas), mais ce sont des gens qui ont donné des gages de compétence.

  • Depuis que j'ai décidé de régler mes problèmes de libido en ayant des rapports tous les jours avec mon copain, en prenant les devants, ce que je ne faisais jamais avant, il éjacule très vite. Parfois ça ne dure que 5 minutes. À quoi est-ce dû ? Comment résoudre ce petit souci contraignant ?  

L'éjaculation rapide se soigne. Je vous renvoie au chapitre dans mon livre "Mais où est passée ma libido ?", paru aux éditons Eyrolles en izibook.

  • À la ménopause, je n'ai plus de désir. J'ai l'impression que ma vie de femme est finie. Que faire ?

Votre vie de génitrice oui, mais pas votre vie de femme, heureusement.

  • Mon vagin est bien dilaté, il a des difficultés à maintenir les tampons hygiéniques, lorsque j'éternue celui-ci sort de mon vagin. Existe-t-il une chirurgie réparatrice pour ce genre de problème ? Et si oui, vers qui puis-je me tourner ?

Un chirurgien gynécologique. Périnéorraphie.

  • Je suis très proche de mes parents qui ne vont pas bien, dans leur couple. Cela peut-il expliquer mon manque de libido ?

Absolument ! Mettez vous à bonne distance, et laissez les se débrouiller. Vous ne pouvez rien faire pour eux. Occupez vous de votre vie.

  • J'ai 32 ans et j'ai une libido en dents de scie. Cela est très compliqué pour mon couple. D'où cela peut-il venir ?

Les couples peuvent être fragilisés par des problèmes sexuels. Mais attention, cela peut servir d'alibi.

Les réponses du Dr Alain Tamborini, gynécologue

  • J'ai 25 ans, ma libido est concentrée sur 2 à 3 jours par mois. Tout le reste du mois, je n'ai aucune envie. Comment expliquer cela ?

Si vous n'êtes pas sous pilule, peut-être s'agit-il des jours qui encadrent l'ovulation.

  •  Existe-t-il un lien entre une petite libido et l'hypocholestérolémie ?  

Non, il n'y a pas de lien.

  •  Dans le reportage, une dame a un traitement hormonal. Pour ma part, je prends un traitement anti œstrogènes post- cancer du sein. Y a-t-il par conséquent un autre type de traitement pour rééquilibrer la libido, malmenée par le traitement anti-cancer et la ménopause ?  

Avec l'accord de votre cancérologue, peut-être pouvez-vous envisager un traitement local de la sécheresse vaginale, qui rendra les rapports plus aisés et plus agréables.

  • Je prends du bromazépam tous les soirs. Est-ce que cela peut expliquer la disparition de ma libido ? Que faire pour la réveiller ?

Les anxiolytiques et les  antidépresseurs peuvent avoir un effet négatif sur la libido.

  • Comment savoir si la baisse de libido est due à ma nouvelle  pilule contraceptive que je prends depuis 6 mois, ou à autre chose ?

Si vraiment votre baisse de libido est contemporaine de l'emploi de cette nouvelle  pilule, vous pourriez soit en changer, soit la suspendre pendant deux cycles et observer le retour ou non de votre désir antérieur.

  • Est-ce que la libido entre deux femmes diminue dans la plupart des cas ?

La libido dans un couple hétéro ou homosexuel évolue de la même façon. C'est plutôt une affaire de couple et/ou de communication.

  •  J'ai 25 ans et ça fait 2 ans qu'on a découvert que j'avais un adénome hypophysaire. Je viens d'avoir un enfant et depuis que j'ai cette maladie, je n'ai plus du tout, de libido. Pouvez-vous m'en dire plus ?  

Un adénome hypophysaire entraîne habituellement une sécrétion hormonale anormale de prolactine qui peut perturber la libido. Il existe des traitements anti-prolactine.

Il y a des traitements très efficaces contre la sécheresse vaginale : soit le vrai traitement hormonal de la ménopause, soit des traitements hormonaux locaux associant crème et ovules. Ne vous découragez pas, mais sachez que ces traitements requièrent une certaine persévérance.

  • Vers qui se tourner quand on sent que la libido n'est plus là : son gynéco, un psy, un sexologue ? Doit-on consulter en couple ?

Commencez par en parler à votre médecin traitant et/ou votre gynécologue. Ne vous laissez pas enliser dans votre problème. Souvent les difficultés sexuelles peuvent être améliorées par une meilleure communication dans le couple.

  • Est-ce que le THS diminue la libido ?

Certainement pas, le THS ne peut qu'améliorer la libido, mais il ne faut pas tout en attendre.

  • J'ai 25 ans et 2 enfants. Cela fait 5 ans que je n'ai plus de libido depuis la prise de ma pilule anti-acné. Que faire ?

Parlez-en à votre gynécologue : peut-être changera t-il pour une pilule ayant un effet cutané mais avec un progestatif différent.

  • Endométriose et libido : cela peut-il être un facteur de non libido ?

Non en tant que tel, mais des douleurs fréquentes et souvent importantes des femmes souffrant d'endométriose ou les traitements qu'elles doivent suivre, peuvent avoir des effets négatifs sur la libido et la qualité des rapports sexuels.

  • Vers qui dois-je me tourner ? Je suis vaginique et j'ai donc peu de libido.

Il existe des traitements efficaces du vaginisme, souvent en quelques séances. Vous pouvez vous orienter vers un thérapeute spécialisé. Ne vous découragez pas.

  • J'ai 23 ans, j'ai eu des condylomes il y a 2 ans et depuis je n'ai plus de libido. Y a-t-il un lien ?

Les condylomes n'interviennent pas en tant que tel sur la libido, mais peut-être avez-vous été perturbée psychologiquement par cette affection qui est très fréquente et se traite très bien.

Il existe des traitements hormonaux locaux en crèmes et ovules et aussi des lubrifiants à utiliser au moment des rapports. Il y a toujours une solution. Il faut en parler et ne pas vous décourager.

  • Mon amie a été opérée pour des kystes aux ovaires. Depuis nous n'avons plus de relation. Est-ce lié ?

Après cette intervention, il n'y a pas de raison médicale pour expliquer cette baisse de libido. Mais peut-être cette intervention, comme tout acte dans la sphère gynécologique a t-elle perturbé votre compagne. Ne vous inquiétez pas si tout allait bien avant, la situation devrait s'arranger.

  • J'ai une vingtaine de fibromes dans l'utérus, en périménopause, cela est-il la cause d'un manque de libido ?

Non, les fibromes ne doivent pas intervenir sur la libido.

  • Que dois-je faire si j'ai perdu toute envie depuis que j'ai accouché il y a presque un an ? Mon couple en souffre terriblement.

Après un accouchement, une fatigue et une baisse de libido sont très fréquentes pendant quelques mois. Quand cela persiste au bout d'une année, il convient d'en parler avec son médecin.

Dans la grande majorité des cas, l'implant contraceptif n'intervient pas sur la libido.

  • Lors de mon accouchement, il y a un an, j'ai eu une épisiotomie que j'ai vécu comme une réelle mutilation. Pourtant, la cicatrisation est très bonne. Depuis je n'ai plus de libido. Est-ce dû à un choc psychologique ?

L'épisiotomie, comme tout acte dans la sphère gynécologique, peut être mal vécue psychologiquement et perturber la libido. Fort heureusement dans la grande majorité des cas, tout s'arrange avec le temps. Parlez-en avec votre gynécologue.

  • J'ai un adénome hypophysaire. J'ai été opérée d'un kyste aux ovaires. J'ai toujours envie de faire l'amour mais aucun plaisir. Que faire ?

Ni l'adénome, ni le kyste de l'ovaire ne doivent intervenir sur le plaisir. Peut-être s'agit-il tout simplement d'une maladresse dans le déroulement de l'acte sexuel qui devrait s'améliorer en communiquant avec son partenaire.

  • La frigidité n'est-elle que féminine ? Que faire ?

La quasi-totalité des femmes ont la capacité d'obtenir du plaisir. La réelle frigidité est exceptionnelle mais en raison de certains facteurs psychologiques (éducation, expérience antérieure traumatisante...) de nombreuses femmes éprouvent des difficultés sexuelles pour parvenir à l'orgasme. Il y a sûrement une solution. Parlez-en à votre médecin.

  • Que prendre face au manque de libido dû à la prise de pilule ?  

Vous pouvez soit changer de pilule, soit la suspendre pendant deux cycles afin de s'assurer que votre baisse de libido est bien contemporaine de la prise de votre pilule actuelle.

  • Mon mari est diabétique. Cela peut-il avoir des conséquences sur la libido ? Et que faire ?

Le diabète peut avoir des conséquences sur l'érection. Votre époux doit en parler à son diabétologue, qui sera certainement attentif à ce problème assez fréquent.

  • Les médicaments pour le cœur perturbent-ils l'érection ?  

Les traitements pour l'hypertension peuvent avoir un effet négatif sur l'érection. Parlez-en à votre médecin qui sera attentif à ce problème assez fréquent.

À part le vrai THS, il existe des traitements hormonaux locaux en crèmes plus ovules et aussi des lubrifiants à appliquer au moment des rapports. Ces traitements sont très efficaces mais réclament une certaine persévérance.

  • Certaines pilules contraceptives sont-elles plus susceptibles de provoquer une baisse de libido ?  

Les réactions des utilisatrices sous pilules sont variables d'une femme à l'autre. C'est aussi pour cela qu'il existe une vingtaine de pilules différentes avec des climats hormonaux variables.

  • Pourquoi la libido est un nom féminin ? Pourtant, elle existe bien au masculin ?

Si vous voulez un nom masculin, dites le désir.

  • Je prends une pilule depuis bientôt 5 ans. Ma libido en a pris un sacré coup. Je souffre également de sécheresse vaginale. Que puis-je faire en sachant que je ne peux pas l'arrêter, vu que je prends de l'isotrétinoïne ?  

Il existe d'autres pilules avec un effet anti acné, contenant un autre progestatif qui ne devrait pas perturber votre libido.

  • Existe-t-il un lien entre une faible libido et une hypocholestérolémie ?

Non.

  • J'ai 62 ans. Ménopausée depuis l'âge de 44 ans, j'ai pu prendre un traitement hormonal pendant 12 ans. Puis j'ai arrêté en raison d'une hypertension. J'ai beau mettre du gel, des crèmes, dosettes... J'ai toujours des rapports douloureux (encore trop de sécheresse !). Existe-t-il d'autres produits ? 

L'hypertension ne constitue pas une contre-indication absolue au THS mais une précaution d'emploi. Ceci dit, les traitements hormonaux locaux associant crèmes et ovules, ainsi que les lubrifiants lors des rapports, sont habituellement très efficaces mais réclament une certaine persévérance.

  • Une femme frigide signifie-t-il  un homme maladroit ?  

C'est souvent exact ! La sexualité est aussi une forme de communication dans le couple. En cas de difficultés sexuelles, il faut en parler sous peine de s'enliser pour longtemps dans le problème et la frustration.

  • Un cancer du sein chez la sœur, des ovaires fatals chez la mère, puis-je prendre un THS ? Quels sont les risques ?

Un antécédent familial de cancer du sein n'est pas une contre-indication absolue à la prise de THS mais une précaution d'emploi. Parlez-en à votre gynécologue.

 

Les réponses du Dr Charlotte Tourmente

  • J'ai 22 ans et je n'ai plus envie de faire l'amour. Que puis-je faire pour retrouver l'envie ?  

Il faudrait déjà établir la cause : prenez-vous des médicaments ? Etes-vous déprimée ? Les rapports se passent-ils bien ? Le stress, la fatigue, un burn out,... agissent aussi sur la libido. Si vous êtes en couple, multipliez les sorties à deux. Faites-vous des massages, sans forcément avoir de rapport sexuel, redécouvrez le corps de l'autre et l'envie reviendra. Ne vous forcez pas, vous risquez de rentrer dans un cercle vicieux qui aggravera les choses. Consultez un sexothérapeute, cela pourrait vous faire du bien.

  • Actuellement enceinte de 34 semaines, j'aimerais savoir pourquoi lorsque je fais l'amour avec mon compagnon, j'ai l'impression que tout est déplacé (point G, etc.) ?

C'est la présence du bébé qui comprime vos organes et qui vous donne peut-être cette impression.

  • Se forcer à faire l'amour quand on n'en a pas envie peut-il réactiver la libido ?

Se forcer, simuler, peuvent aggraver les choses. Mais il est certain que plus on fait l'amour, plus on a envie de faire l'amour. Redécouvrez votre partenaire, créez des moments privilégiés à deu, massez-vous… S'il y a une cause établie (médicament, stress professionnel, problèmes conjugaux,…), il faut régler ce problème pour retrouver sa libido. Et si le désir ne revient pas, consultez une sexologue.

  • J'ai 59 ans et depuis 5 ans, je n'ai plus de libido, ni d'érection. Pour le reste, tout va bien avec ma femme mais je sais qu'elle n'est pas heureuse de ce problème. Que faire ?

Il faudrait peut-être vérifier qu'il ne s'agit pas d'un déficit en androgène (testostérone) lié à l'âge. Une prise de sang suffit à établir le diagnostic et un traitement compensant le déficit fera rentrer les choses dans l'ordre.

  • Mon conjoint ne me désire plus depuis 3 mois. Il a eu des soucis au niveau du travail et cela lui pèse sur le moral. Pourtant, j'essaie de faire ce que je peux pour lui remonter le moral mais rien à faire. Que dois-je faire pour retrouver une sexualité épanouie ?

C'est surtout votre conjoint qui doit consulter et être traité si besoin (psychothérapie, anxiolytique et/ou antidépresseur). Ne vous remettez pas en cause. Je sais que ce n'est pas facile dans ce cas, mais soutenez votre conjoint dans sa prise en charge et vous devriez retrouver une sexualité épanouie dès qu'il ira mieux.

  • J'ai envie de faire l'amour environ une fois par mois, alors que la moyenne française est de 2 fois par semaine. Ai-je un manque de libido ?

Si cette fréquence vous convient, et convient à votre partenaire, il n'y a pas de problème. Ne vous comparez pas aux autres, ça n'a aucun intérêt.

  • Je prends du bromazépam tous les soirs. Est-ce que cela peut expliquer la disparition de ma libido ? Que faire pour la réveiller ?

Oui, c'est possible. Commencez par diminuer les doses, par exemple le week-end. Passez du temps avec votre mari, des dîners en amoureux, des week-ends à 2, massez-vous, prenez des bains,... Mais si le bromazépam n'explique pas tout, il faut identifier l'origine du problème (mésentente du couple, fatigue, stress, troubles hormonaux, ménopause...) et pour cela, vous pouvez consulter un sexologue.

  • Je suis obnubilée par le nombre de fois où l'on fait l'amour par semaine, pour faire comme tout le monde. Pourquoi ?

Sans doute à cause de la pression exercée par les medias qui parlent des normes de la sexualité alors qu'il n'y en a pas. Concentrez-vous sur votre plaisir, celui de votre partenaire, c'est là l'essentiel.

  • Un manque de libido peut-il venir de la relation qu'il existe entre nos propres parents ?

Oui, si la sexualité, la nudité, étaient taboues dans votre famille, que le sexe était considéré comme sale, que vous avez reçu une éducation rigoriste, vous avez pu intégrer une image négative de la sexualité. Un travail thérapeutique peut alors améliorer votre libido.

  • Je n'arrive pas à avoir d'érection avec mes partenaires. Par contre, si je regarde un film porno, j'ai facilement une érection. Que faire ?

Vous pouvez vous mettre "trop de pression" quand vous faites l'amour avec des partenaires. Devant un écran, ce n'est plus le cas donc tout se passe bien. Il est aussi possible que vous fantasmiez uniquement sur les images véhiculées par les films pornographiques (femmes soumises, humiliées parfois, violences sexuelles...) et que le retour à la réalité ne vous excite plus.

  • N'ayant quasiment plus de désir, je me demande si mes ennuis financiers et de travail n'y seraient pas pour quelque chose ? Et commet passer outre ces soucis pour préserver mon couple ? Monsieur se lasse de cette absence de désir.

Bien sûr, comment pouvez-vous avoir l'esprit tranquille avec des soucis qui vous rongent ? Vous pourriez faire de la relaxation, apprendre à lâcher prise, ce qui est indispensable pour avoir envie et faire l'amour.

  • Mon conjoint ne veut plus faire l'amour. Il trouve toujours des excuses et ne fait jamais le premier pas. De quoi cela peut-il venir ?

De la fatigue, du stress, d'un épuisement professionnel (burn out), d'une dépression...

  • Comment faire pour voir le sexe, comme plus que de la simple mécanique ?

Sans doute en faisant l'amour avec une femme pour laquelle vous avez de la tendresse, que vous respectez et a fortiori que vous aimez.

  • J'ai 23 ans et peu de libido. Est-ce dû à mon vaginisme ? Comment y remédier ?

En traitant votre vaginisme. Consultez un(e) sexothérapeute. Il vous proposera de la rééducation périnéale axée sur le vaginisme, un travail sur l'image du corps, des exercices pour vous réconcilier avec la sexualité.

  • J'ai 58 ans, je suis homosexuel et je prends un antidépresseur (50 mg). Est-ce un frein à ma libido ? Mon psy me dit que non. 

C'est sans doute votre dépression qui freine votre libido. Mais certains antidépresseurs peuvent diminuer la libido.

  • J'ai 34 ans, je n'ai jamais eu trop de libido. Mais depuis la naissance de mon troisième enfant en 2008, je n'ai plus aucune libido. Ca fait 18 ans que je suis avec mon mari. Comment y remédier ?  

Consultez à 2. Le fait d'en parler peut améliorer les choses. Il y a des thérapies qui peuvent vous aider, vous "reconnecter" à votre mari sur le plan sensoriel puis sexuel.

  • La libido entraine-t-elle la découverte du point G ?  

Non, pas forcément. Après, l'essentiel est d'avoir du plaisir et d'être satisfait de sa sexualité. Le point G, pour info, est situé à quelques centimètres de l'entrée du vagin, sur sa face antérieure (côté ventre).

  • Peut-on utiliser l'hypnose pour réveiller ou même révéler la libido ? Je ne peux pas me masturber, ça m'indispose. Je ne peux le faire qu'avec un sex toy.  

L'hypnose peut vous apprendre à vous relaxer, à lâcher prise, ce qui est indispensable pour avoir du désir, puis du plaisir.

  • Je me refuse à tout acte sexuel quand il y a du monde, en dehors de mon fils, qui dort chez moi. Pourquoi ?

Ca vous bloque : vous avez sans doute peur que l'on vous entende. Ca vous gênerait donc vous ne vous détendez pas et vous êtes incapable de faire l'amour.

  • Où se situe la libido ?

La libido n'est pas un organe. C'est l'envie de faire l'amour, le désir, l'énergie sexuelle.

  • J'ai l'impression que ce n'est pas bien de faire l'amour. Est-ce que les attouchements subis pendant mon enfance, peuvent expliquer cela ? Si oui, comment en sortir ?

Oui, c'est un motif fréquent. Une thérapie vous aiderait.

  • Depuis plus de 6 mois, mon mari ne fait plus l'amour malgré mes avances. Je ne pense pas qu'il ait une maitresse, vu que ses horaires d'arrivée à la maison sont les mêmes. D'où cela peut-il venir ? Dès que l'on en parle, cela tourne à la dispute.

Peut-être qu'il est fatigué, qu'il a des problèmes à son travail, qu'il est déprimé, les raisons peuvent être nombreuses.

  • Que faire face à la pression des médias qui présentent l'orgasme comme but obligatoire de tout rapport, si l'on n'y arrive pas ?

Vous en moquez ! Dites-vous que contrairement à bien des gens, vous avez une sexualité qui vous épanouit et que c'est génial !

  • Y a-t-il des tests de libido ?

Non.

  • Je n'ai plus de thyroïde. Est-ce que cela peut provoquer des problèmes de libido ?

Oui.

  • Mon compagnon n'a jamais eu une très grosse libido : une fois par mois à 30 ans, puis une fois par an à 35, et plus rien maintenant à 44 ans. Il me dit qu'il m'aime. Je fais tout pour être désirable et il ne veut pas voir de médecin ou sexologue, car cela ne le gêne pas vraiment. À quoi cela peut-il être dû ? Peut-il y avoir une cause physiologique ? Que faire ?  

Ce n'est pas forcément pathologique. Nous avons des besoins sexuels différents les uns des autres. Ce n'est pas facile à solutionner surtout sans consulter.

  • La libido de mon mari est affectée car il a un problème d'érection, qui je pense est lié à son traitement médical qui lui fait donc perdre confiance en lui. Y a-t-il un traitement adapté sachant qu'il est sous AVK, anti arythmiques et bêtabloquants ?

Il faut en parler avec son médecin traitant. Mais oui, il y a des solutions aux troubles de l'érection.

  • Un examen gynécologique peut-il engendrer une baisse de libido, en étant un peu trop traumatisant ?

Disons qu'il peut entraîner une crainte de la pénétration, et par ce biais une baisse de libido.

  • J'ai 27 ans, un bébé d'un an. Au moins je suis fertile, parce que vu la fréquence des rapports, on se demande encore comment on a pu le concevoir. Je n'ai plus de libido depuis 5 ans.  Ce fut déjà le cas avec des partenaires précédents. Je suis bien dans ma peau, dans mon couple, dans ma vie, pas de traitement médicamenteux à part ma pilule. C'est une énigme. J'ai envie d'avoir envie et pourtant rien. Que faire ?

Avez-vous essayé de changer de pilule ? Souffrez-vous de ce manque de libido ? Et à quel moment de votre vie a eu lieu le changement ? Cela peut vous orienter vers un facteur déclenchant (à quelques mois près).

  • J'ai 24 ans, j'étais vierge à mon mariage, et je le suis toujours 4 mois après. Mon mari de 37ans, se contente de petits câlins. On en parle et il trouve ça normal. Nos petits câlins sont assez rares, une fois tous les 10 jours voire tous les 15 jours. Je vois bien que sa libido n'est pas là. Alors que faire ? Est-ce que ma virginité est le problème ?  

Difficile de vous répondre à sa place. Faites-lui part de votre souffrance, dites-lui que vous aimeriez davantage de câlins avec pénétration. Mais je vous conseille de consulter tous les 2 un sexologue, surtout si vous souhaitez des enfants.

En savoir plus

Le mot libido est aujourd'hui synonyme de désir sexuel mais ce désir sexuel recouvre bien des choses et la libido concerne aussi bien le corps que la tête. Différents facteurs, physiques et psychologiques peuvent être à l'origine d'une baisse de la libido : la routine, la fatigue, le stress, la dépression, les médicaments, la maternité, la ménopause...

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :

Dans le forum :

Livres :

  • Mais où est passée ma libido ?
    Christophe Marx
    Ed. Eyrolles, juin 2005
  • 800 Questions au gynécologue
    Alain Tamborini
    Ed. Marabout, septembre 2009

Sponsorisé par Ligatus