1. / Sexo

Le vaginisme  : oser en parler pour guérir

Le vaginisme est un problème sexuel qui concerne plus d’une femme sur dix. C’est une douleur à la pénétration dont les femmes n’osent pas toujours parler, alors que c’est une pathologie sexologique à part entière. Quelles sont les causes ? Comment traiter cette douleur ? 

Rédigé le

Le vaginisme  : oser en parler pour guérir

Dans la classification internationale des dysfonctions sexuelles féminines, il y a un chapitre dédié aux " difficultés et douleurs liées à la pénétration".  

Plusieurs types de difficultés et douleurs peuvent y être trouvées, soit à l’orifice du vagin, soit dans le canal du vagin soit plus en profondeur. Dans cette classification, le vaginisme est officiellement reconnu comme un type de douleur à part entière, qui relève d’une prise en charge spécifique.

Comment diagnostiquer le vaginisme  ?  

Lorsqu’il y a une difficulté ou douleur à la pénétration, il est considéré que c’est du vaginisme avec deux critères, l’un physiologique et l'autre psychologique.

Le premier critère est une contraction involontaire et inconsciente des muscles qui entourent le canal du vagin. Les muscles du périnée vont du pubis en avant jusqu’aux os à l'arrière. L’urètre est le canal qui emmène les urines de la vessie vers l’extérieur, il entoure l’anus et le canal du vagin.

Détendre le périnée

Il est nécessaire que le muscle du périnée puisse se contracter quand vous voulez vous retenir d’uriner ou d’aller à la selle. Il est également nécessaire qu’il se relâche pour pratiquer une pénétration confortable. Si ce muscle se contracte de façon involontaire et puissante au moment d’une pénétration, cette contraction va serrer le canal du vagin qui se ferme.

La personne va alors ressentir que la pénétration est difficile, impossible. Si vous forcez le passage alors que le muscle est contracté, cela sera naturellement douloureux comme tout muscle contracté que vous essayez d’étirer.

Le deuxième élément est au niveau mental, cette contraction musculaire est associée à un état de nervosité souvent intense pouvant même aller jusqu’à la panique. Ce qui explique que les femmes qui souffrent de vaginisme ont parfois des réactions de type mouvements de recul du corps, ou mouvement involontaire pour serrer les cuisses, ou tout autre geste pour fuir ou arrêter la pénétration. 

Contractions en dehors des relations sexuelles  ?

Le vaginisme est une problématique liée à la pénétration que cela soit lors d’une relation sexuelle, lors d’un examen gynécologique, lors de l'utilisation de tampon hygiénique, ou avec l'introduction d’un doigt etc... Certaines femmes avec un vaginisme sévère décrivent même des réactions de contractions et de stress rien qu’à la pensée ou à l’idée d’une pénétration.  

En parler en consultation ou encore tabou  ? 

Cela reste suffisamment tabou pour empêcher ou retarder la prise en charge. Beaucoup de femmes consultent lorsqu’elles souhaitent avoir une grossesse ou lorsque les examens gynécologiques sont difficiles. Cela déclenche la consultation pour vaginisme alors que leur vie sexuelle était gênée par ce problème depuis longtemps mais elles n’avaient pas osé en parler jusque-là. 

Quelles sont les causes du vaginisme  ?  

Les causes varient d’une femme à une autre.  

Les causes les plus fréquentes sont  des personnalités avec une émotivité très forte qui induit des réactions réflexes excessives, ou des antécédents d’agressions sexuelles avec un traumatisme qui provoque un état de tension à chaque situation sexuelle par la suite. Une éducation trop stricte ainsi que d’autres facteurs psychologiques sont à creuser avec la patiente.  

Parfois le vaginisme s’installe après une période de douleur passagère, suite à une période de sécheresse vaginale par exemple, ou une infection, une petite blessure guérie etc...  

Les phénomènes déclenchants du vagnisme

Le simple souvenir ou la peur d’avoir mal, suffit pour provoquer un état de tension mentale et physique (crispation), ce qui va provoquer une contraction des muscles du périnée, et va rendre la pénétration douloureuse ou impossible et renforcer ainsi le souvenir et la peur de la douleur. C’est le fameux cercle vicieux du vaginisme 

Il existe une boucle d’échec banale mais très pénible à vivre pour les patientes. Ce sont des réactions instinctives difficiles à maîtriser. Cela n’a donc pas de sens de dire à une femme souffrant de vaginisme "essayez simplement de vous détendre au moment de la pénétration", comme si elle n’y avait pas déjà pensé  ! Il faut au contraire l’aider à comprendre ce qui lui arrive et lui donner des moyens efficaces pour résoudre son problème.  

Quel est le traitement  ?  

Le vaginisme est un problème qui comporte deux éléments  : musculaire (contraction du périnée) et mental (causes psychologiques et état de stress non maîtrisé). Le traitement comporte donc deux axes en même temps.

Le travail musculaire est spécifique du périnée pour apprendre à contrôler ce muscle et à le relâcher lors de la pénétration. Cela se fait par des exercices qu'il faut pratiquer seule chez soi et chaque femme le fera à son propre rythme selon sa vie personnelle. Les sexologues donnent les conseils et exercices à faire et ensuite il n’y a plus qu’à pratiquer et répéter seule chez soi.

Le travail psychologique est fait pour rechercher les causes, les soigner, apprendre à contrôler l’émotivité si elle est gênante, appréhender la sexualité autrement avec différents conseils sexologiques. 

Ce travail peut d'ailleurs se faire directement auprès des thérapeutes de façon classique ou aussi de façon dématérialisée. Des études montrent qu’un programme spécifique du vaginisme avec des conseils mixtes psychologiques et musculaires, délivré de façon dématérialisée, peut être utile pour certaines femmes qui n’ont pas accès à des sexologues ou qui ont encore une difficulté à franchir le cap de consulter. 

Guérir  du vaginisme

Le vaginisme se soigne très bien et dans la très grande majorité des cas, les femmes en guérissent progressivement mais définitivement.  

Que cela soit en consultation auprès de professionnels de la sexologie, en téléconsultation ou par thérapie digitale dématérialisée, des solutions existent pour le vaginisme et tout autre difficulté à la pénétration. Ne restez pas seules face à ce problème. 

  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr