Baisse de libido : l'hypothyroïdie et la prise de pilule en sont-elles la cause ?

Une hypothyroïdie et la prise de pilule peuvent-elles induire une baisse de la libido ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et sexologue :

"L'hypothyroïdie est une maladie fréquente qui donne une grande fatigue. C'est d'ailleurs souvent devant une fatigue qu'on demande un bilan et on découvre une hypothyroïdie. Mais l'hypothyroïdie se traite. S'il y a vraiment une hypothyroïdie, on prend des extraits thyroïdiens et normalement on redevient euthyroïdien, c'est-à-dire avec un fonctionnement normal. Parfois il faut réajuster le traitement, mais il n'y a pas de raison que la personne reste fatiguée avec une hypothyroïdie.

"Concernant la prise de pilule, la pilule inhibe le cycle de la femme avec le pic ovulatoire où en général c'est à ce moment qu'elle a le plus de désir. Ne mettons pas la baisse de la libido toujours sur le compte des hormones. N'oublions pas le cerveau. La baisse de libido est peut-être plutôt à chercher ailleurs.

"Le premier organe sexuel, c'est le cerveau. Et donc devant une baisse de la libido, une fois que le thyroïde fonctionne de nouveau correctement, on peut changer de pilule ou de méthode contraceptive. Mais ce n'est pas toujours comme ça que se règle la baisse de libido. C'est en général plus un problème de couple."