1. / Se soigner
  2. / Histoire de la médecine

Des infirmières américaines au secours des sinistrés de 14-18

Pendant la Première Guerre mondiale, le département de l'Aisne est le terrain de plusieurs affrontements, souvent violents, entre l'armée française et les Allemands. À partir de 1917 et pendant sept ans, plus de 350 infirmières américaines fortunées ont porté secours à la population civile démunie.

Rédigé le , mis à jour le

Des infirmières américaines au secours des sinistrés de 14-18

Soissons est une ville martyre de la Première Guerre mondiale. Il a fallu attendre 1917 pour que les Français reprennent toute la région à l'ennemi. Mais avant de reculer, les Allemands pilonnent le terrain. Le département de l'Aisne est dévasté, la population civile souffre des affres de la guerre.

C'est dans ce contexte que les habitants voient arriver une riche héritière américaine : Anne Morgan. L'armée française lui confie le château de Blérancourt, où elle s'installe avec son amie, le docteur Anne Murray Dike. Elle fonde alors une association humanitaire : le CARD, le comité américain pour les régions dévastées. Pour l'aider, elle fait venir des compatriotes exclusivement féminines. Ces femmes sont bénévoles, infirmières parfois médecins et apportent les premiers secours à la population.

La philosophie d'Anne Morgan est d'aider la population à reprendre pied, et cela passe par la reconstruction des maisons, mais pas seulement. Anne Morgan remet aussi en culture les terres agricoles. En 1918, lorsque la guerre se termine, le comité américain continue son action notamment auprès des enfants. Des dentistes offrent leurs services aux plus jeunes tandis que infirmières et médecins suivent leur état de santé.

Soissons converse encore les traces de cette histoire. Si les bénévoles américaines quittent le territoire en 1924, leur œuvre est loin d'être oubliée. Aujourd'hui, Anne Morgan est même encore bien présente dans la région. Une association portant son nom continue dans le même esprit le travail entrepris par riche héritière avec des infirmières, des hospitalisations à domicile, l'accueil des personnes âgées… Pour ses actions humanitaires dans le Soissonnais, Anne Morgan fut décorée de la Croix de guerre et de la Légion d'honneur par les autorités françaises.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus