1. / Se soigner
  2. / Handicap

Paralympiques : Assia El Hannouni, la ruée vers l'or

L'athlète malvoyante, Assia El Hannouni, a remporté la médaille d'or, mardi 4 septembre 2012, dans la catégorie T12 (malvoyants) du 400 m féminin aux Jeux paralympiques de Londres. Il s'agit de la septième médaille d'or de sa carrière.

Rédigé le

Paralympiques : Assia El Hannouni, la ruée vers l'or
Paralympiques : Assia El Hannouni, la ruée vers l'or

"Je vais pouvoir me la péter un peu. J'ai battu Usain Bolt." À peine la course terminée, Assia El Hannouni avait déjà conscience de la portée de son exploit.

En remportant la finale du 400 mètres dans la catégorie T12 pour la troisième fois consécutive, l'athlète malvoyante s'est offert la septième médaille d'or de sa carrière après en avoir décroché quatre à Athènes en 2004 (100 m, 200 m, 400 m et 800 m), et deux supplémentaires à Pékin en 2008 (200 m, 400 m), soit une de plus que la star mondiale du sprint, Usain Bolt (six médailles d'or en deux participations aux JO).

Devenue malvoyante suite à une maladie de la rétine (rétinite pigmentaire), Assia El Hannouni a découvert l'athlétisme à l'âge de 16 ans. Au moment de l'annonce de sa maladie, Assia est bouleversée : "Je me suis beaucoup renfermée. Je pensais que c'était la fin du monde pour moi, puisqu'à 16 ans on a autre chose à penser qu'à perdre la vue".

Elle trouve alors refuge dans le sport, et plus particulièrement dans l'athlétisme, pour surpasser et dépasser son handicap : "Mon professeur d'EPS m'avait parlé d'une compétition pour déficients visuels qui a lieu chaque année. Et c'est à ce moment-là que j'ai commencé l'athlétisme."

La fédération repère alors la jeune femme qui enchaîne les performances comme des perles. Elle atteint le sommet de sa carrière, en 2004, lors des Jeux paralympiques d'Athènes où elle remporte quatre médailles d'or.

À Londres, Assia El Hannouni poursuit donc sa razzia de médailles. Son palmarès pourrait d'ailleurs s'étoffer dans les prochains jours puisque la septuple médaillée d'or participera au 100 mètres et au 200 mètres. Deux titres à glaner avant de clore une carrière exceptionnelle.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus